August 29, 2008 / 5:12 PM / 9 years ago

LEAD 1 Vinci <SGEF.PA>-Résultats S1 dopés par les concessions

4 MINUTES DE LECTURE

PARIS, 29 août (Reuters) - Vinci a publié vendredi un résultat opérationnel en hausse de 12% pour le premier semestre, grâce à son activité concessions.

Le numéro un mondial du B-TP et des concessions a en outre confirmé ses objectifs pour 2008 et annoncé un acompte sur dividende de 0,52 euro, en hausse de 10,6%, une évolution comparable à celle de la capacité d'autofinancement.

Le bénéfice net, part du groupe, du semestre a progressé de 19%, à 731 millions d'euros, dépassant les attentes des analystes interrogés par Reuters (673 millions).

Le résultat opérationnel, en hausse de 12,6%, à 1.430 millions, est plus ou moins en ligne avec les anticipations (1.448 millions).

Il traduit une marge globale de 9,1% par rapport au chiffre d'affaires, lui-même en hausse de 15,2%, contre 9,3% un an plus tôt.

L'activité concessions a contribué pour 62% au résultat opérationnel des métiers, sa marge progressant de 3,2 points à 39,3%. Vinci attribue cette performance à une progression satisfaisante des recettes autoroutières, en dépit d'une baisse du trafic constatée en juin, combinée à une bonne maîtrise des charges d'exploitation.

Mais elle a bénéficié aussi d'un produit non récurrent, d'un montant non précisé, lié à la renégociation de certains engagements sociaux.

Le pôle construction a dégagé également une marge en hausse, de 0,1 point à 4,8%, grâce notamment aux effets positifs des acquisitions réalisées en 2007.

Position De Liquidite Forte

Celle de l'activité route (Eurovia) a en revanche reculé de 0,6 point à 2,7% en raison de facteurs saisonniers mais aussi à une base comparative qui intégrait des plus-values immobilières, et celle du pôle énergies de 0,3 point à 5,0% du fait de l'impact du démarrage de plusieurs grands chantiers.

Le coût de l'endettement financier s'est accru de près de 9%, à 395 millions d'euros, du fait du financement des dernières acquisitions et des rachats d'actions effectués en 2007.

Les investissements du semestre ont augmenté en exploitation (413 contre 310 millions) mais ont diminué dans le développement des concessions et les acquisitions.

L'endettement financier a très légèrement progressé, à 16,7 milliards d'euros contre 16,3 milliards à fin 2007, et reste logé dans le pôle concessions (17,1 milliards). Les autres activités affichent une trésorerie nette globale positive de 2,0 milliards.

Vinci souligne que la quasi-totalité de sa dette est couverte à taux fixe ou protégé, ce qui fait que l'impact de la hausse des taux sur ses frais financiers a été limité.

Le groupe fait valoir aussi qu'il conserve une position de liquidité forte, avec trois milliards d'euros de trésorerie disponible et plus de sept milliards de lignes de crédit à moyen terme confirmées.

Il maintient son objectif de croissance de près de 10% de son chiffre d'affaires 2008 et de consolidation de la marge opérationnelle de ses activités hors concessions. Vinci vise en outre une stabilisation de son endettement, ajoutant que ses bonnes performances et le renouvellement satisfaisant de son carnet de commandes, qui représente près de 10 mois d'activité pour les pôles construction, route et énergies, lui "permettent d'aborder l'avenir avec sérénité". /YLG

Yann Le Guernigou, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below