Dow Chemical et Rohm chutent en Bourse après l'abandon de K-Dow

lundi 29 décembre 2008 17h19
 

par Ulf Laessing

NEW YORK/KOWEIT, 29 décembre (Reuters) - Les américains Dow Chemical (DOW.N: Cotation) et Rohm & Haas ROH.N dégringolent en Bourse lundi après l'annulation la veille par le Koweït d'un accord de co-entreprise dans la pétrochimie, un projet qui pesait 17,4 milliards de dollars (12,2 milliards d'euros).

Vers 16h00 GMT, l'action du premier chimiste américain Dow Chemical chute de 20% à 15,12 dollars tandis qu'à la même heure, le titre Rohm dégringole de 21,5% à 49,89, l'abandon de la JV jetant un doute sur le financement du projet de rachat de Rohm par Dow.

L'agence de presse officielle koweïtienne Kuna a rapporté dimanche que le Conseil suprême du pétrole avait décidé d'annuler le contrat qui scellait la naissance de la JV K-Dow Petrochemicals.

Une partie du parlement koweïtien s'était opposée à cet accord au motif que la co-entreprise n'était à leurs yeux plus économiquement viable en raison de la crise financière et de la forte chute des ventes dans le secteur pétrochimique.

RETOMBEES INCERTAINES POUR ROHM & HAAS

L'abandon du projet pourrait poser problème à Dow Chemical. L'accord conclu ce mois-ci prévoyait en effet que la compagnie publique Petrochemical Industries Co (PIC) verse 7,5 milliards de dollars à son partenaire américain, des fonds que Dow comptait utiliser pour rebourser une partie importante des 13 milliards de dette qu'il lui faudra honorer une fois l'acquisition de Rohm & Haas bouclée.

"Il est maintenant permis de se demander si Dow Chemical parviendra à lever facilement les fonds, et s'il ne va pas préférer payer les frais d'annulation", commente Egan-Jones Rating dans un rapport.   Suite...