January 29, 2009 / 8:07 AM / 8 years ago

LEAD 1 Suez Environnement adapte ses priorités à la conjoncture

4 MINUTES DE LECTURE

* CA légèrement inférieur aux attentes, impacté par l'activité Propreté Europe

* Dividende 0,65 euro pour 2009

* Perspectives à long terme maintenues et priorités à court terme adaptées à la conjoncture

par Cyril Altmeyer

PARIS, 29 janvier (Reuters) - Suez Environnement (SEVI.PA) a annoncé jeudi un chiffre d'affaires légèrement inférieur aux attentes pour 2008 sous l'impact de son activité Propreté Europe et un dividende de 0,65 euro par action pour l'exercice.

Le numéro deux mondial des services à l'environnement a maintenu ses objectifs à long terme tout en adaptant ses priorités à court terme à la dégradation du contexte macroéconomique au quatrième trimestre au cours duquel sa croissance organique a ralenti à 2,4%.

Suez Environnement fait état dans un communiqué d'une croissance organique de son chiffre d'affaires de 5,6% à 12,4 milliards d'euros, en ligne avec l'objectif du groupe, mais en deçà du consensus de 12,545 milliards des analystes interrogés par Reuters.

Le titre n'a guère réagi à cette annonce. Il progressait de 0,43% à 11,80 euros cinq minutes après l'ouverture, soit une capitalisation de quelque 5,75 milliards d'euros. Il a perdu 4,4% depuis le début de l'année.

Le segment Propreté Europe, qui représente près de la moitié du chiffre d'affaires du groupe, a tiré vers le bas la croissance organique totale avec un rythme de 2,9%, contre 8,5% et 7,1% respectivement pour les deux autres pôles (Eau Europe et international).

Le groupe dit avoir en particulier pâti d'une "baisse des volumes de déchets provenant de la clientèle industrielle et commerciale" et de la réduction de son activité de recyclage.

Le groupe affiche une hausse de 4% de son excédent brut d'exploitation (Ebitda) à 2,1 milliards conforme au consensus et au bas des attentes du groupe, donnant un ratio Ebitda/CA de 17%.

Natixis Securities, qui recommande l'action à renforcer, juge les résultats "rassurants" et en ligne avec ses propres estimations. Suez Environnement affiche une dette financière nette de 5.791 millions d'euros au 31 décembre, soit un ratio dette financière/Ebitda de 2,8 fois, conforme à son objectif de ratio inférieur 3 reconduit pour le court terme.

RALENTISSEMENT DES INVESTISSEMENTS DE DÉVELOPPEMENT

Pour s'adapter à la dégradation de la conjoncture, Suez Environnement dit vouloir donner la "priorité à la croissance rentable et génératrice de cash", tout en accélérant son programme Compass de réduction des coûts et en ralentissant temporairement ses "investissements de développement".

"A notre avis, ils ont abandonné leurs objectifs à moyen terme", a dit un trader. "Suez Environnement prévient qu'il devrait ralentir le rythme de ses acquisitions qui était censé conduire à une croissance de 8% de l'Ebitda du groupe. Nous avons ajusté notre modèle il y a quelques jours sur cette crainte, mais nous pensons que le consensus ne l'a pas encore fait".

Le groupe précise qu'il reviendra sur ses perspectives pour 2009 lors de la publication de ses résultats annuels, le 4 mars.

Suez Environnement avait annoncé lors de son introduction en Bourse qu'il visait une croissance annuelle moyenne de son Ebitda de 8% sur la période 2009-2010 hors acquisitions stratégiques et une croissance organique annuelle moyenne de son chiffre d'affaires supérieure à 5%.

Cyril Altmeyer, avec la contribution de Juliette Rouillon. Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below