29 juillet 2009 / 11:04 / il y a 8 ans

SYNTHESE Les valeurs de la chimie dopées par les résultats du T2

* Bayer confirme son objectif 2009 d'une baisse limitée à 5% de l'Ebitda ajusté

* Rhodia annonce un Ebitda de E111 mlns (90 mlns attendus)

* Akzo annonce un Ebit de E370 mlns, bat le consensus

* Bayer gagne 5,2%, Rhodia 11,0% et Akzo 9,3%

FRANCFORT, 29 juillet (Reuters) - Les groupes chimiques Bayer BAYG.DE, Rhodia RHA.PA et Akzo Nobel (AKZO.AS) progressent fortement en Bourse mercredi, en milieu de journée, après avoir publié des résultats supérieurs aux attentes pour le deuxième trimestre.

A 10h50 GMT, l'action de Bayer gagne 5,2%, la deuxième plus forte hausse du Dax .GDAXI. Le français Rhodia flambe de 11,0% et Akzo prend 9,3%. L'indice DJ Stoxx du secteur .SX4P progresse de 3,2%.

Le groupe allemand Bayer a maintenu mercredi son objectif d'une baisse limitée à 5% en 2009 de son résultat opérationnel ajusté, un objectif qu'il avait précédemment remis en question, après avoir publié des résultats supérieurs aux attentes au titre du deuxième trimestre.

Son bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissement (Ebitda) ajusté a reculé de 6,9% à 1,77 milliard d'euros alors que les analystes prévoyaient 1,61 milliard.

Son chiffre d'affaires a diminué de 5,9% à 8,0 milliards d'euros, en ligne avec le consensus. Son bénéfice net accuse par ailleurs une baisse de 7,3% à 532 millions, ce qui est légèrement mieux que ce les analystes attendaient.

Le groupe a légèrement revu en baisse sa prévision de chiffre d'affaires 2009 à une fourchette comprise entre 31 et 32 milliards d'euros, contre 32 milliards auparavant.

"Les signes d'un point bas (...) ont été confirmés" pour les plastiques et les mousses, a dit le groupe qui a toutefois prévenu que cette amélioration était encore fragile.

Sa division MaterialScience, premier fabricant mondial de mousses isolantes et de garnissage ainsi que de plastiques utilisés dans les lunettes de plongée, les DVD ou encore les phares de voitures, est repassé dans le vert avec un résultat opérationnel de 121 millions d'euros, après une perte au premier trimestre.

Elle devrait à nouveau réaliser un résultat opérationnel positif au troisième trimestre, a précisé le groupe sans donner de prévisions chiffrées.

REPRISE DE LA DEMANDE DANS LES PAYS ÉMERGENTS

Le groupe néerlandais Akzo Nobel a également fait état d'une baisse moins forte que prévu de son résultat opérationnel du deuxième trimestre, les mesures de réduction des coûts et la hausse des prix ayant compensé la baisse des volumes. [nLT396775]

Le premier fabricant mondial de peintures a ajouté que les marchés connaissaient une stabilisation progressive à un niveau toutefois "nettement inférieur à celui de 2008".

"A l'exception de quelques marchés émergents, nous n'apercevons guère de signes de reprise de la croissance", déclare Hans Wijers, directeur général du groupe, dans un communiqué.

Akzo Nobel a publié un bénéfice avant intérêts et impôts, hors exceptionnels, de 370 millions d'euros sur la période, contre 422 millions d'euros il y a un an et une estimation moyenne des analystes interrogés par Reuters de 267 millions.

Son chiffre d'affaires a reculé de 10% à 3,668 milliards d'euros mais il bat le consensus (3,54 milliards) grâce notamment à des hausses de prix.

Akzo Nobel, qui vise à réduire ses coûts de 540 millions d'euros d'ici la fin de 2011, a indiqué que les économies sur les coûts restaient sa priorité et qu'elles commençaient à porter leurs fruits.

Le groupe a également accueilli avec soulagement la baisse du prix des matières premières, qui a contribué à l'amélioration de sa marge, a précisé son directeur financier, Keith Nichols, aux journalistes.

Le groupe chimique a réaffirmé son objectif de moyen terme d'une marge d'Ebitda de 14% d'ici la fin 2011, contre 12,2% fin 2008.

Le français Rhodia a également annoncé des résultats en baisse mais meilleurs que prévu au deuxième trimestre. Comme Akzo Nobel, il a constaté une reprise de la demande dans les pays émergents, notamment en Chine, mais le redressement est, selon lui, très lent en Europe. Pour plus de détails [nLT356660]

version française Gwénaelle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below