Rome participe à des discussions sur l'Eurofighter -Finmeccanica

mercredi 29 avril 2009 14h15
 

ROME, 29 avril (Reuters) - De hauts responsables du gouvernement italien mènent des discussions pour défendre un accord de près de 10 milliards de dollars portant sur la construction de chasseurs Eurofighter, a rapporté mercredi un dirigeant de Finmeccanica SIFI.MI.

Des sources du secteur de la défense ont dit à Reuters que la chancelière allemande Angela Merkel était intervenue personnellement la semaine dernière après l'échec de négociations sur une commande de 112 appareils répartis entre l'Allemagne, la Grande-Bretagne, l'Italie et l'Espagne du fait de l'opposition du Trésor britannique. [ID:nLO708338]

Merkel a téléphoné à son homologue britannique Gordon Brown afin de le convaincre de lever l'opposition de Londres.

"Nous ne savons pas quel sera le résultat", a déclaré le directeur financier du groupe italien d'aéronautique et de défense, Alessandro Pansa, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

"Nous savons que l'Italie est impliquée dans un grand nombre de discussions et que cela (...) implique les services du président du conseil, du ministère du Trésor et du ministère des Affaires étrangères", a-t-il ajouté.

Le consortium associant Finmeccanica, le britannique BAE Systems (BAE.L: Cotation), et EADS EAD.PA a déjà prévenu qu'un échec de la commande aurait un coût extrêmement élevé en terme d'emploi à partir de 2012.

(Deepa Babington, version française Gwénaelle Barzic)