LEAD 1 Kaufman & Broad - Accord avec les banques, CA 2008 -15,7%

lundi 29 décembre 2008 08h19
 

PARIS, 29 décembre (Reuters) - Kaufman & Broad (KOF.PA: Cotation) a annoncé lundi avoir conclu un accord avec ses banques en vertu duquel il bénéficie d'une ligne de liquidités supplémentaire de 75 millions d'euros pendant deux ans et d'un aménagement de ses covenants.

Le promotteur immobilier a également annoncé que son chiffre d'affaires estimé pour l'exercice annual clos le 30 novembre 2008 s'établissait à 1.165,1 millions d'euros, soit une baisse de 15,7% par rapport à 2007, à comparer à un recul initialement prévu de 5%.

Le groupe, qui subit la détérioration du marché immobilier, avait expliqué fin novembre espérer trouver "rapidement" un accord avec ses banques pour aménager ses contrats de crédit et avoir reçu le feu vert des actionnaires pour procéder à une augmentation de capital, une option qu'il n'en envisageait pas "à court terme".

L'accord annoncé lundi, qui prévoit le maintien des lignes B (200 millions) et C (201,5 millions) et de la ligne de crédit revolving (175 millions), étend la ligne de crédit de croissance externe au financement des besoins en fonds de roulement et d`exploitation, explique Kaufman & Broad dans un communiqué.

Cette ligne, dont le montant est ramené de 80 millions à 75 millions d'euros, pourra être tirée jusqu'au 30 novembre 2009 et sa date d'échéance sera ramenée au 31 décembre 2010, au lieu du 10 juillet 2014 actuellement.

Le groupe, qui ne sera soumis au respect d'aucun test de ratios financiers au cours de l'exercice 2009, devra afficher un Ebitda consolidé retraité positif au premier trimestre 2010.

La distribution des dividendes sera suspendue pendant au moins trois exercices et le versement au titre de l'exercice 2012 ne pourra se faire que si le ratio d`endettement sera égal ou inférieur à trois.

"Nous consolidons aujourd'hui notre endettement bancaire et retrouvons la flexibilité financière nécessaire pour les prochaines années", déclare Guy Nafilyan, P-DG de Kaufman & Broad, dans un communiqué.

"Je suis donc particulièrement satisfait du protocole d'accord conclu avec le pool bancaire, qui nous permet d'envisager l'avenir avec confiance."

Il rappelle que le groupe a auparavant réduit ses coûts d'exploitation, en particulier dans le foncier, la conception des projets et les coûts de construction, ainsi que ses charges opérationnelles, et abandonné un certain nombre de projets non rentables. /CA

(Cyril Altmeyer. Edité par Jean-Michel Bélot)