Kodak rassure malgré une perte plus lourde que prévu au T3

jeudi 29 octobre 2009 16h27
 

NEW YORK, 29 octobre (Reuters) - Eastman Kodak EK.N a publié jeudi une perte plus lourde que prévu par Wall Street au titre du troisième trimestre, en raison de la faiblesse des ventes de ses activités professionnelles comme de celles de photographie grand public.

Au troisième trimestre, la perte nette du groupe américain est ressortie à 111 millions de dollars (75 millions d'euros), soit 41 cents par action, contre un bénéfice de 101 millions (35 cents par titre) il y a un an.

Hors éléments exceptionnels et coûts de restructuration, la perte par action ressort à 23 cents alors que les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S tablaient sur une perte de 19 cents.

Le chiffre d'affaires a de son côté reculé de 26%, à 1,78 milliard de dollars,là en dessous des attentes, le marché ayant anticipé 1,89 milliard. Kodak a ainsi manqué le consensus durant cinq trimestres consécutifs.

Sa croissance a été affectée par le resserrement des marchés du crédit qui ont empêché les entreprises d'investir dans des systèmes d'impression et autres services. L'activité impression professionnelle du groupe a d'ailleurs baissé de 18%, à 674 millions de dollars.

Si l'activité grand public s'est améliorée au troisième trimestre, elle n'a pu compenser la baisse des recettes liés aux brevets. Cette baisse a pesé sur la marge brute du groupe passée de 27,5% il y a un an à 20,3% au troisième trimestre.

"Nos ventes se stabilisent et certaines activités montrent de véritables signes de croissance au quatrième trimestre," a néanmoins souligné le directeur général du groupe, Antonio Perez.

"Combiné aux améliorations enregistrées sur le plan opérationnel dans plusieurs lignes de produits clés, cela accroît notre optimisme en vue d'une amélioration significative pour notre plus gros trimestre de l'année."

Pour l'ensemble de l'exercice, la société anticipe désormais un chiffre d'affaires dont le recul devrait se situer dans le bas de la fourchette de prévision de 12 à 18%.   Suite...