29 avril 2009 / 11:22 / il y a 8 ans

LEAD 1 Volkswagen - La marque VW en perte d'exploitation au T1

* Perte d'exploitation de 279 millions opour la marque VW

* Perte d'exploitation de E145 millions pour la marque Seat

* Chute de 44% du bénéfice d'exploitation pour le crédit automobile

FRANCFORT, 29 avril (Reuters) - Volkswagen (VOWG.DE) a annoncé mercredi que sa marque VW avait enregistré une perte d'exploitation de 279 millions d'euros au premier trimestre, contre un bénéfice de près de 500 millions lors de la même période de l'exercice précédent.

Dans son rapport trimestriel, le numéro un de l'automobile en Europe indique mercredi que le chiffre d'affaires de la marque a reculé de 21% à 14,3 milliards d'euros.

La marque Seat a subi une perte d'exploitation de 145 millions d'euros au cours des trois premiers mois de l'année, alors qu'elle avait dégagé un léger bénéfice un an plus tôt, sur fond d'effondrement du marché automobile espagnol.

Même la marque de luxe Bentley a fini dans le rouge avec une perte de 52 millions d'euros.

Seul Audi a contribué positivement aux résultats du groupe sur les trois mois à mars. Son chiffre d'affaires a reculé d'environ 20% et son bénéfice d'exploitation a diminué de 29% à 363 millions. Lundi, la marque a dit qu'elle espérait publier "un bénéfice important" au titre de 2009.

Par ailleurs, l'activité de crédit automobile a vu son bénéfice d'exploitation chuter de 44% à 156 millions.

"Nous nous attendons à ce que le groupe Volkswagen finisse l'année 2009 avec un bénéfice", a toutefois dit le groupe dans un communiqué.

BAISSE DE 24% DE LA PRODUCTION

Volkswagen a publié la semaine dernière des résultats préliminaires pour l'ensemble du groupe, traduisant un plongeon de 76% du bénéfice opérationnel à 312 millions d'euros. Le résultat aurait été négatif sans la plus-value générée par la vente de sa filiale brésilienne de poids lours à son partenaire stratégique Man (MANG.DE). [ID:nLM340320]

Les analystes ont été impressionnés par la gestion de la trésorerie du groupe dont la liquidité nette a atteint 10,7 milliards d'euros fin mars grâce à la forte réduction des investissements, contre 8,0 milliards fin décembre.

Dans son rapport trimestriel, Volkswagen précise avoir fortement réduit ses créances à court terme et diminué sa production de 24% afin de faire baisser le niveau des stocks face au tassement de la demande.

"Dans le contexte économique difficile actuel, notre discipline constante en matière de coûts et nos investissements très ciblés sont plus importants que jamais", déclare le directeur financier du groupe, Hans Dieter Pötsch, dans un communiqué. "Préserver notre flexibilité financière demeure une priorité".

Crédit suisse estime que Volkswagen pourrait utiliser ces réserves importantes de liquidités pour racheter l'activité de voitures de sport détenue à 100% par Porsche Automobil Holding SE, ce qui permettrait d'unifier la structure de l'ensemble du groupe et de réduire la dette de la maison mère Porsche qui s'élève à neuf milliards d'euros.

En début d'après-midi, l'action Volkswagen reculait de 2,27% à 237,62 euros dans un marché .GDAXI en hausse de 0,8%.

Christiaan Hetzner, version française Gwénaelle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below