29 octobre 2009 / 12:14 / dans 8 ans

SYNTHESE Shell et Eni pessimistes après des bénéfices en baisse

* Bénéfice courant de Shell -73% au T3 à $2,99 mds

* Bénéfice net courant d‘Eni -61% à E1,15 md

* Les deux groupes s‘attendent à une demande faible

* Shell va supprimer 5.000 emplois, Eni réduit sa prévision de production

* Les deux titres perdent autour de 3%

par Tom Bergin

LONDRES, 29 octobre (Reuters) - Royal Dutch Shell (RDSa.L) et Eni (ENI.MI) ont vu leurs bénéfices s‘effondrer au troisième trimestre et ont déclaré s‘attendre à une reprise en demi-teinte du fait notamment d‘une demande faible.

Le groupe anglo-néerlandais a fait état d‘un bénéfice net hors effets de stocks en chute de 73% au troisième trimestre, à 2,99 milliards de dollars (2,07 milliards d‘euros).

“Les perspectives restent incertaines et nous n‘anticipons pas de reprise à très court terme”, a déclaré Peter Voser, le directeur général de Shell.

Pour Eni, le bénéfice net ajusté du troisième trimestre est en baisse de 60%, à 1,15 milliard d‘euros.

Le groupe a par ailleurs revu ses prévisions de production à la baisse pour l‘année 2009.

Ces résultats et perspectives moroses contrastent avec le résultat trimestriel du britannique BP (BP.L), qui est ressorti bien au dessus du consensus.

Le bénéfice net de BP s‘est élevé à 4,67 milliards de dollars au troisième trimestre, alors que les analystes l‘attendaient à 3,13 milliards de dollars. (Pour plus de détails [IDnLR367015])

DES BAISSES DE COUTS EN PERSPECTIVE

D‘après les analystes, les compagnies pétrolières devraient continuer à réduire leurs coûts dans les mois à venir.

Peter Volser a indiqué que le programme de restructuration lancé en juillet avait permis de réduire les coûts pour un montant d‘un milliard de dollars sur les neuf premiers mois de l‘année 2009.

Shell, première compagnie pétrolière européenne en termes de capitalisation boursière, a parallèlement annoncé qu‘elle allait réduire ses effectifs de 5.000 personnes.

BP a fait état de réductions des coûts pour un montant de trois milliards de dollars sur les neuf premiers mois de l‘année, dues en partie à des mouvements de change favorables, et a annoncé son intention de faire un milliard d‘euros d’économies supplémentaires d‘ici à la fin de l‘année.

Vers 11h55 GMT, l‘action Shell perdait 5,13% à 1,81 livre, tandis qu‘Eni était en baisse de 2,96% à 17,04 euros. BP était quasiment stable tandis que l‘indice sectoriel européen de l’énergie perdait 1,19% .SXEP.

version française Sonia Manueco

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below