2 juin 2009 / 17:31 / dans 8 ans

LEAD 1 SOMMET BIOTECH Exonhit-Acquisition et partenariats en vue

* Quinze sociétés intéressées par le médicament contre l‘Alzheimer

* Recherche de collaborations dans le thérapeutique et d‘acquisitions dans le domaine thérapeutique

* Stabilité de la R&D en 2009

Par Noëlle Mennella et Caroline Jacobs

PARIS, 2 juin (Reuters) - ExonHit Therapeutics (ALEHT.PA) a déclaré mardi qu‘une quinzaine de sociétés étaient intéressées par son médicament contre l‘Alzheimer et qu‘un accord de partenariat pourrait être conclu d‘ici à l’été 2010.

Lors du sommet sur les biotechnologies organisé par Reuters, Loïc Maurel, le président de son directoire, a par ailleurs annoncé qu‘il avait mandaté une banque d‘affaires pour réaliser une acquisition dans le domaine du diagnostic.

Fondée il y a près de 11 ans par des dirigeants de Rhône-Poulenc Rorer, la société de biotechnologie est présente à part égale sur le marché du médicament des maladies neurogénératives et sur celui du diagnostic des cancers.

Dans la maladie d‘Alzheimer - qui représente un marché de près de six milliards de dollars - Exonhit a mais au point l‘EHT 0202 dont l‘objectif est de changer le cours de la pathologie, ce qu‘aucun médicament aujourd‘hui ne parvient encore à réaliser.

Après les études de phase II lancées début 2008, les résultats de la phase 2A de l‘EHT 002 devraient être connus au quatrième trimestre.

Pour poursuivre les études, Exonhit cherche un partenaire qui financera la suite des travaux.

“Nous cherchons un partenaire global, présent sur le marché américain, européen et japonais, qui soit déja dans l‘Alzheimer. Notre objectif est d‘annoncer un partenariat à l’été 2010”, a déclaré Loïc Maurel.

S‘agissant du test sur la maladie d‘Alzheimer, le DX 21, Loïc Maurel a annoncé le lancement sur le marché pour les essais cliniques au quatrième trimestre 2009. Il a ajouté que la société cherchera ensuite un partenaire pour accéder au marché plus large des neurologues, des gériatres et des généralistes.

Dans le domaine du thérapeutique, Exonhit a conclu en 2002 avec l‘américain Allergan (AGN.N), qui commercialise le Botox (traitement contre les rides), un accord de R&D dans la neurodégénération avec des applications dans l‘ophtalmologie et la douleur.

ENCORE DES PERTES EN 2009

Un premier produit développé dans le cadre de cette collaboration est entré en phase I en 2007 et devrait aller en phase II “dans les mois qui viennent”, a dit Loïc Maurel.

Aujourd‘hui, Exonhit cherche a conclure d‘autres collaborations de ce type et a engagé dans ce but “des discussions avec deux sociétés, une européenne et une américaine”.

“L‘objectif est d‘utiliser notre plate-forme technologique pour trouver des médicaments dans d‘autres domaines thérapeutiques. Un accord pourrait être signé en 2009.”

Dans le diagnostic, Exonit dispose d‘un partenariat avec BioMérieux (BIOX.PA), son actionnaire à hauteur 5% du capital, avec lequel il a lancé trois projets pour développer des diagnostics des cancers du sein, du colon et de la prostate. Les résultats de ces programmes sont attendus au septembre 2009, a dit Loïc Maurel, ajoutant que c‘est dans ce secteur qu‘ExonHit cherchait à réaliser des acquisitions.

”Nous voulons être un acteur moyen dans le diagnostic“, affirme Loïc Maurel, soit une société capable de réaliser un chiffre d‘affaires supérieur à 100 millions d‘euros. ”On a pris les services d‘une banque d‘affaires“, ajoute-t-il en précisant être intéressé par des sociétés ayant des produits proches de la commercialisation, aux Etats-Unis et en Europe” qu‘il financera grâce à son cash ou avec du papier.

Grâce à sa trésorerie, qui totalisait 21 millions d‘euros à la fin 2008, Exonhit affirme avoir une visiblité de financement de plus de deux ans.

La société devrait consacrer en 2009 un budget de près de 10 millions d‘euros à ses investissements de R&D, du même ordre de grandeur qu‘en 2008.

Selon Loïc Maurel, Exonhit devrait être encore déficitaire en 2009 après une perte de 12 millions en 2008.

Exonhit, l‘une des sociétés les plus liquides avec une moyenne de 100.000 titres traités par jour, est cotée sur Alternext depuis novembre 2005. Introduite au cours de 2,89 euros, elle inscrivait mardi un cours de clôture de 3,56 euros faisant ressortir une capitalisation boursière de 99 millions d‘euros.

(Avec la contribution de Florent Le Quintrec et de Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)

* Pour lire d‘autres interviews et dépêches sur le sommet Biotech organisé par Reuters à Paris, cliquez sur: [ID:nBIOSUM]

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below