28 avril 2009 / 07:24 / il y a 8 ans

LEAD 1 Honda espère rester bénéficiaire cette année

* Perte d'exploitation de 283 mds de yens au T1 (consensus: 331 mds)

* Bénéfice d'exploitation prévu de 10 mds de yens pour 2009-2010

par Chang-Ran Kim

TOKYO, 28 avril (Reuters) - Honda Motor (7267.T) a publié mardi une perte trimestrielle moins lourde qu'attendu et prévoit de rester bénéficiaire sur l'exercice en cours, grâce aux mesures de réduction des coûts mises en oeuvre pour amortir l'impact de l'appréciation du yen et de la chute des ventes mondiales de voitures.

Alors que la crise actuelle frappe l'ensemble du secteur et menace la survie même de certains constructeurs, Honda, numéro deux japonais, a été relativement épargné grâce à sa flexibilité en matière de fabrication, sa gamme de modèles relativement économes en carburants et son activité de motos, où il est numéro un mondial.

Il a néanmoins souffert de l'envolée de ses stocks de voitures invendues, notamment en Europe. Son usine britannique de Swinon doit rester fermée tout le mois de mai et six de ses usines en Amérique du Nord fermeront pour 13 jours au cours des prochaines semaines.

Sur le trimestre janvier-mars, le groupe a subi une perte d'exploitation de 283 milliards de yens (2,3 milliards d'euros), à comparer à un bénéfice de 168,84 milliards un an plus tôt. Vingt-trois analystes interrogés par Thomson Reuters anticipaient en moyenne une perte de 331 milliards de yens.

Le quatrième trimestre de l'exercice 2008-2009 se solde par une perte nette de 186,16 milliards de yens, contre un bénéfice de 25,43 milliards l'an dernier sur la même période.

Pour l'exercice au 31 mars 2010, Honda prévoit un bénéfice d'exploitation de 10 milliards de yens et un bénéfice imposable du même montant, évitant donc une perte, la première de son histoire.

L'IMPACT DES CHANGES PEUT-ETRE DECISIF

Honda espère que ses ventes bénéficieront cette année du lancement de son nouveau modèle hybride Insight, même s'il risque d'être confronté à une rude concurrence de la part de la Prius de Toyota (7203.T), dont ce dernier prévoit d'ajuster les prix à cette nouvelle donne.

Pour les analystes, les résultats de l'exercice dépendront en grande partie de l'évolution des ventes sur les marchés américain et japonais, qui pourrait dépendre d'éventuelles mesures gouvernementales de soutien au marché, comparables aux "primes à la casse" en vigueur dans plusieurs pays européens.

Mais les changes pourraient aussi favoriser le maintien dans le vert des comptes d'Honda, ou au contraire les précipiter dans le rouge.

Le groupe a fondé ses prévisions sur des hypothèses moyennes de 95 yens pour un dollar et 125 yens pour un euro pour 2009-2010, mais certains investisseurs estiment qu'il restera bénéficiaire si le dollar se traite à 100 yens en moyenne sur la période.

A la Bourse de Tokyo, l'action Honda a progressé de 40% depuis le début 2009, alors que l'indice local des valeurs du secteur des transports .ITEQP.T prenait 36%.

Mardi, avant la publication des résultats, le titre Honda a fini la séance en baisse de 2,4% à 2.600 yens.

Version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below