April 28, 2009 / 4:20 PM / 8 years ago

LEAD 2 Michelin - C.A. -14% au T1, vise un FCF positif en 2009

5 MINUTES DE LECTURE

* C.A. en baisse de 14,2% à 3.512 millions d'euros

* Le groupe espère dégager un FCF positif cette année

(Actualisé avec détails)

par Matthias Blamont

PARIS, 28 avril (Reuters) - Plongé en pleine crise, Michelin (MICP.PA) a publié mardi un chiffre d'affaires trimestriel en diminution de 14,2% mais légèrement supérieur aux attentes et déclaré viser un free cash flow positif cette année.

Le géant des pneumatiques, qui dispute la place du numéro un mondial du secteur au groupe japonais Bridgestone (5108.T), espère protéger sa trésorerie en 2009 grâce à l'adaptation de son outil industriel - une usine aux Etats-Unis sera fermée en octobre -, à des investissements limités à 700 millions d'euros et à l'émission d'obligations à cinq ans pour 750 millions.

Entre janvier et mars, les ventes de Michelin ont totalisé 3,51 milliards d'euros. Les six analystes du consensus Reuters Estimates, arrêté au 28 avril, anticipaient en moyenne un chiffre d'affaires de 3,44 milliards.

Dans un communiqué, l'entreprise précise que ses ventes en volume, tous segments confondus, ont baissé de 24,4% au cours d'une période "reflétant essentiellement la chute des marchés de pneumatiques, notamment pour l'activité de première monte."

Michelin, qui réalise les trois quarts de ses ventes sur le créneau du remplacement de pneus, a toutefois bénéficié d'un effet devises favorables de 2,2%, notamment grâce au raffermissement du dollar et du yuan contre l'euro. Ses hausses de prix lui ont permis d'améliorer son "effet mix" de 11%.

"(La) priorité est donnée pour 2009 à la gestion de la trésorerie du groupe, par l'optimisation du pilotage industriel et la forte réduction de ses investissements, alors que les marchés mondiaux du pneumatique ne devraient se redresser que très progressivement. Dans ce contexte, le groupe est en bonne voie pour atteindre son objectif de génération de cash flow libre (flux de trésorerie, ndlr) positif en 2009", ajoute la société.

Au cours d'une conférence de presse, Jean-Dominique Senard, gérant associé en charge des finances, a souligné que Michelin n'excluait pas de dégager un free cash flow positif "dès le premier semestre."

Selon lui, les variations des prix des matières premières, dont la volatilité s'était traduite par un surcoût de 804 millions d'euros dans les comptes 2008, devraient être neutres sur les six premiers mois de l'année.

Pas De Reprise Avant Juillet

Michelin avait fait état le 13 février dernier d'une marge opérationnelle de 5,6% au titre de 2008, à comparer à 9,8% en 2007, inférieure aux attentes du consensus, et déclaré ne pas attendre de reprise du marché des pneumatiques avant le deuxième semestre. Aucune prévision de résultats pour 2009 n'avait été communiquée.

Le gérant du groupe, Michel Rollier, avait néanmoins souligné que Michelin "ne ser[ait] pas absent du débat sur la consolidation (attendue dans le secteur des équipementiers automobiles, ndlr)" mais avait refusé de dire si son entreprise se positionnerait pour le rachat des activités pneumatiques de l'allemand Continental (CONG.DE), passé fin 2008 sous le contrôle du spécialiste allemand des roulements à bille Schaeffler.

L'action Michelin a reculé de 2,75% mardi à 35,65 euros à la Bourse de Paris avant la publication de ces chiffres. Elle cède 5,1% depuis janvier.

Avec la contribution d'Helen Massy-Beresford, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below