October 28, 2008 / 8:42 AM / 9 years ago

LEAD 1 La SocGen se veut rassurante après la chute de son cours

4 MINUTES DE LECTURE

par Jean-Michel Bélot

PARIS, 28 octobre (Reuters) - La Société générale (SOGN.PA) a confirmé mardi ses prévisions de résultats pour le 3e trimestre et a précisé n'avoir rien de particulier à signaler sur ses activités de marché, au lendemain d'une chute de plus de 15% de son cours de Bourse.

Le titre de la SocGen a accusé lundi la plus forte baisse du CAC 40 (-15,56% à 38 euros), emportée comme d'autres financières par la tourmente des marchés asiatiques où la Bourse de Tokyo avait clôturé à son plus bas niveau depuis 26 ans.

Vers 9h35, le titre Société générale, qui a perdu 58% depuis le début de l'année, regagnait 1,25% à 38,47 euros, pour une capitalisation boursière de quelque 22,5 milliards.

"Le contenu du communiqué de presse émis le 13 octobre 2008 est toujours d'actualité", a déclaré Stéphanie Carson-Parker, porte-parole du groupe bancaire, en réponse à une question de Reuters.

Le 13 octobre dernier, le groupe avait déjà tenté de couper court aux rumeurs sur sa santé financière en déclarant s'attendre à un bénéfice net d'environ un milliard d'euros avant éléments non récurrents pour le troisième trimestre.

La banque avait également précisé que son résultat net part du groupe serait positif, même après la prise en compte des dépréciations liées à son exposition à Lehman Brothers, la banque d'investissement américaine en dépôt de bilan.

Société générale, qui publiera ses comptes définitifs du 3e trimestre le 6 novembre, avait également indiqué le 13 octobre que son ratio Tier 1 au 30 septembre en normes Bâle II sera supérieur à 8%.

La SocGen est l'une des six banques bénéficiaires du plan gouvernemental qui prévoit d'injecter 10,5 milliards d'euros dans leur capital afin de renforcer leurs fonds propres et de leur permettre de financer l'économie. La Société générale devrait dans ce cadre recevoir 1,7 milliard d'euros. Le gouvernement a précisé que grâce à cette injection de capital, le ratio des banques françaises participant à l'opération devrait être relevé d'environ 50 points de base, ce qui permettrait de ramener celui de la SocGen notamment dans la moyenne européenne de 8,5%.

RAS SUR LES DÉRIVÉS ACTIONS

La porte-parole de la banque a également indiqué mardi qu'elle n'avait "rien de particulier à signaler sur ses activités de marchés, et notamment les dérivés actions, malgré des conditions de marchés très difficiles au mois d'octobre".

"Il en est de même pour les autres activités de la banque, notamment les activités de banque de détail hors de France", a-t-elle précisé, ajoutant qu'"en cas de survenance d'événements justifiant une information rapide des marchés financiers, la banque rendra publics, dans les meilleurs délais, les éléments nécessaires à une bonne appréciation de sa situation".

Cette mise au point intervient alors que le groupe franco-belge Dexia (DEXI.BR) a annoncé le même jour que sa filiale slovaque avait été affectée par une "exposition excessive en devises" de ses clients qui se soldera par un impact négatif de 82 millions d'euros sur les comptes du troisième trimestre.

Edité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below