August 28, 2008 / 5:28 PM / 9 years ago

LEAD 1 Bouygues - TF1 a pesé sur la rentabilité du 1er semestre

4 MINUTES DE LECTURE

par Yann le Guernigou

PARIS, 28 août (Reuters) - Bouygues a annoncé jeudi un résultat opérationnel légèrement supérieur aux attentes pour le premier semestre, même si TF1 (TFFP.PA) a pesé sur la rentabilité du groupe de B-TP et communication.

La baisse de la contribution du groupe de télévision, qui se débat avec un marché publicitaire difficile, a été toutefois plus que compensée par une forte hausse de celle d'Alstom (ALSO.PA), dont Bouygues détient 30%.

Le groupe a en outre indiqué que les perturbations de l'environnement économique, y compris le ralentissement du secteur immobilier, n'avaient pour l'instant qu'un impact limité sur ses performances commerciales "et ne modifient pas les objectifs d'activité 2008".

Il a même légèrement relevé, de 100 millions d'euros à 32,5 milliards, son objectif de chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'exercice.

Le bénéfice net, part du groupe, du semestre a progressé de 6%, à 701 millions d'euros contre 716 millions attendu en moyenne par les analystes interrogés par Reuters.

Le résultat opérationnel courant a augmenté dans les mêmes proportions, à 1.099 millions d'euros (1.078 millions anticipé).

Bouygues souligne que la croissance de son résultat opérationnel (3%) aurait été de 16% hors TF1, qui a annoncé fin juillet un recul de 35% de sa performance opérationnelle du premier semestre.

Endettement en Hausse

L'immobilier a été le pôle le plus performant de début 2008, avec des progressions de 61% de ses ventes et de 0,5 point, à 9,4%, de sa marge opérationnelle courante.

La construction a également bénéficié d'une progression de son résultat opérationnel (+24%) supérieure à celle de ventes (+20%), alors que les deux soldes ont connu des évolutions similaires (+14%) chez Colas, la filiale de travaux routiers.

Chez Bouygues Telecom, la marge opérationnelle a reculé de 0,4 point, à 19,0% et celle d'Ebitda de 0,7 point, à 32,9%. Le groupe souligne qu'elle s'inscrit à 33,4% hors impact du développement de l'activité fixe.

Quant à la contribution d'Alstom au résultat net, elle a été multipliée par 2,4, à 151 millions d'euros.

L'endettement net du groupe a progressé de 1,2 milliard, à 6,3 milliards d'euros, en raison de la hausse des investissements opérationnels comme financiers par rapport à fin juin 2007, dont l'acquisition de titres Alstom pour un milliard d'euros. En conséquence, le coût de l'endettement financier s'est accru de 39%, à 132 millions d'euros.

La SCDM, la holding familiale des Bouygues, a légèrement renforcé au cours du semestre sa participation dans le groupe, pour en détenir 19,0% du capital (et 28,2% des droits de vote) contre 18,2% (et 27,2%) à fin 2007. Les salariés du groupe ont également augmenté leur part du capital à 15,1% (contre 14,2%). /YLG

Yann Le Guernigou, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below