28 janvier 2009 / 07:56 / dans 9 ans

STM supprime 4.500 postes,attend un fort recul de sa marge au T1

PARIS, 28 janvier (Reuters) - STMicroelectronics (STM.PA) a annoncé mardi soir un plan d’économies de 700 millions d‘euros pour 2009 comprenant 4.500 suppressions de postes, soit environ 10% de ses effectifs, et une division par deux de ses investissements à 500 millions de dollars.

Le fabricant franco-italien de semiconducteurs dit s‘attendre, au pire, à une baisse de 40% de ses ventes au premier trimestre 2009 et à une vive dégradation de sa rentabilité.

Cette prévision survient après l‘annonce de résultats décevants sur un dernier trimestre 2008 marqué par une “faiblesse significative dans la plupart des régions et des segments du marché”.

Pour le premier trimestre 2009, ST prévoit un chiffre d‘affaires “compris entre 1,5 et 1,85 milliard de dollars”, en-deçà du consensus de 1,89 milliard.

“Compte tenu des mesures qui vont être prises pour réduire le niveau des stocks au cours de cette période, les sites de production devraient tourner à environ 50% de leur capacité”, prévient la société.

“La marge brute devrait de ce fait tomber à un niveau extraordinairement bas” et se “situerait entre la valeur moyenne et haute d‘une fourchette comprise entre 20% et 29% du chiffre d‘affaires” contre 37,5% au dernier trimestre 2009.

DEMANDE EN BERNE

Au quatrième trimestre, le groupe a fait état d‘une perte nette de 366 millions de dollars (277 millions d‘euros) contre un bénéfice net de 20 millions de dollars un an plus tôt.

Hors charges exceptionnelles, comprenant des coûts de restructurations et des dépréciations d‘actifs, la perte atteint 57 millions, soit 6 cents par action, contre un bénéfice de 255 millions, 27 cents par action, un an plus tôt.

Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice de 4 cents par action.

Le chiffre d‘affaires ressort à 2,276 milliards de dollars, en baisse de 17% sur un an.

Ces résultats reflètent “l‘accélération des reports et des annulations de commandes ainsi que la baisse de la demande”, explique son président, Carlo Bozotti, dans un communiqué.

Il souligne que “tous les segments de produits ont été négativement affectés, et tout particulièrement l‘automobile, les communications sans-fil et les périphériques informatiques”.

L‘action ST a clôturé mardi en hausse de 3% à 4,29 euros, affichant une baisse de 10% depuis le début de l‘année après une chute de 51% en 2008. /NIM

Nathalie Meistermann, édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below