Eurotunnel recherche des partenaires pour la LGV vers Londres

mercredi 28 octobre 2009 13h19
 

PARIS, 27 octobre (Reuters) - Eurotunnel (GETP.PA: Cotation) est à la recherche de partenaires pour la ligne de train à grande vitesse (LGV) qui reliera l'extrémité britannique du tunnel sous la Manche à Londres, a indiqué son président Jacques Gounon mercredi sur BFM.

L'Etat britannique a repris courant juin la London & Continental Railways (LCR), propriétaire des 109 km de la High Speed 1 qui permet aux trains de circuler à 300 km/h entre le tunnel et Londres. En octobre, le Premier ministre Gordon Brown avait indiqué que la ligne faisait partie des actifs que l'État prévoyait de privatiser.

"C'est dans notre jardin et on entend bien évidemment s'y intéresser, a déclaré Jacques Gounon.

"Ce pourrait être à la portée d'Eurotunnel seul; je crois qu'il est plus intelligent de le faire avec des partenaires solides", a-t-il ajouté. "Je suis en phase de recherche de ces partenariats."

Le président de l'opérateur du tunnel sous la Manche précise que des montants divers ont été évoqués quant au prix de la LGV.

"En fonction de ce qui sera mis dans la corbeille par le gouvernement britannique, nous estimons que l'on se situe entre 1,5 et deux milliards de livres (1,7-2,2 milliards d'euros)", a-t-il dit.

Eurotunnel a annoncé mardi le remboursement anticipé de ses ORA (Obligations remboursables en actions) échéance juillet 2010, phase ultime de la restructuration de son capital engagée en 2007 [ID:nLR513310 ]

(Gilles Guillaume, édité par Danielle Rouquié)