October 28, 2009 / 9:26 AM / in 8 years

LEAD 1 La production de BG Group au T3 déçoit, le titre recule

4 MINUTES DE LECTURE

* Bénéfice net en recul de 44% au T3 à £484 mlns

* Bénéfice courant de £474 mlns contre £444 mlns attendu

* La production en hausse de 5%, inférieure aux attentes

* La production 2009 devrait manquer l'objectif

* Le titre recule de près de 2%

par Tom Bergin

LONDRES, 28 octobre (Reuters) - Le gazier britannique BG Group BG.L a fait état mercredi d'une hausse moins forte que prévu de sa production au troisième trimestre, faisant reculer le cours de son action en dépit de la baisse inférieure aux prévisions de ses bénéfices.

BG a indiqué que sa production avait augmenté de 5% par rapport au troisième trimestre 2008 pour atteindre 615.000 barils d'équivalent pétrole par jour alors que les analystes attendaient une hausse de plus de 7%.

Cet écart s'explique par les retards pris dans le lancement d'un projet gazier en Tunisie qui a été reporté à novembre.

En conséquence, la production sur l'ensemble de 2009 n'atteindra pas l'objectif fixé, estiment des analystes de Morgan Stanley.

"Le retard pris par Hasdrubal va abaisser la croissance de la production 2009 à environ 5%, à comparer à une prévision revue en baisse de 6% à 7% communiquée en juillet", explique la banque dans une note de recherche.

Le directeur général du groupe Frank Chapman a précisé, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes, que la production avait continué à progresser depuis et qu'elle devrait atteindre 700.000 barils d'équivalent pétrole par jour au quatrième trimestre, en hausse de 12% par rapport au quatrième trimestre 2008.

A 09h15 GMT, l'action perd 1,9% à 11,11 livres, sous-performant l'indice du secteur européen du pétrole et du gaz .SXEP qui cède dans le même temps 1,1%.

Son bénéfice net a chuté de 44% au troisième trimestre à 484 millions de livres (534,4 millions d'euros) en raison d'une forte baisse des prix du pétrole et du gaz.

En revanche, le bénéfice hors exceptionnels a dépassé les attentes en atteignant 474 millions de livres, contre 444 millions attendu par les sept analystes interrogés par Reuters.

La filiale de BG spécialisée dans le gaz naturel liquéfié a fait preuve d'une certaine résistance dans un contexte difficile sur ce marché avec une baisse limitée à 17% pour son résultat d'exploitation.

Le recul de la demande de gaz en raison des difficultés de la conjoncture a provoqué une baisse de 65% en moyenne des prix du gaz en Grande-Bretagne durant le trimestre, par rapport à la période comparable de l'an passé. (version française Wilfrid Exbrayat et Gwénaëlle Barzic)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below