CNP et UniCredit renforcent leur protection sur Lehman Brothers

vendredi 28 novembre 2008 09h14
 

PARIS, 28 novembre (Reuters) - CNP Assurances (CNPP.PA: Cotation) a annoncé vendredi le renforcement d'un partenariat avec la banque italienne UniCredit (CRDI.MI: Cotation) afin de protéger sa clientèle porteuse de contrats liés à des obligations émises par Lehman Brothers LEHMQ.PK, déclarée en faillite en septembre dernier.

"Le conseil d'administration de CNP UniCredit Vita, dont les actionnaires de référence sont les groupes CNP Assurances et UniCredit, a approuvé un plan d'intervention pour protéger la valeur des investissements opérés par les clients sur des contrats index linked liés à des obligations du groupe Lehman Brothers pour un montant d'environ 400 millions d'euros", précise l'entreprise dans un communiqué.

CNP ajoute que l'opération concerne 25.000 clients "souscripteurs de 13 émissions de contrats index linked, pour un nominal global de 572,6 millions d'euros."

"Ces contrats ont été pour la plupart commercialisés entre 2001 et 2003 par les réseaux de distribution du groupe ex Capitalia et leur échéance se situe pour la quasi-totalité au premier semestre 2009."

L'assureur note que l'impact de cette initiative sera inférieur à 100 millions d'euros sur son résultat consolidé et que le montant a déjà été intégré dans ses prévisions financières.

"UniCredit et CNP Assurances ont saisi cette occasion pour prolonger de trois ans, jusqu'en 2017, leur accord de distribution exclusive", poursuit le communiqué.

Fortement touchée par la crise financière, la banque d'investissement américaine Lehman Brothers a annoncé son dépôt de bilan la mi-septembre.

Le 7 novembre, CNP a confirmé viser un résultat opérationnel 2008 en hausse de 10%, en dépit d'un chiffre d'affaires en repli de 16,5% au troisième trimestre [ID:nL7101875].

Dans les premiers échanges vendredi à la Bourse de Paris, le titre CNP Assurances recule de 0,11% à 52,95 euros. Il a perdu plus de 40% de sa valeur depuis le début de l'année./MB

(Matthias Blamont, édité par Matthieu Protard)