Les liquidités à investir moins importantes qu'estimé - Goldman

jeudi 29 octobre 2009 00h44
 

NEW YORK, 28 octobre (Reuters) - Les investisseurs risquent d'être déçus s'ils anticipent l'arrivée sur les marchés actions de monceaux de liquidités car celles-ci sont bien inférieures aux estimations initiales, ont déclaré mercredi des analystes de Goldman Sachs.

Selon leurs calculs, les flux nets de capitaux vers les marchés actions, qu'ils émanent de particuliers, d'investisseurs institutionnels ou d'entreprises, pourraient ne représenter que 600 milliards de dollars au cours des prochains trimestres.

"Le 'cash en attente' est bien inférieur aux 3.400 milliards de dollars d'actifs des fonds communs de placement monétaires cités généralement sur les marchés comme la première raison pour laquelle les actions sont appelées à monter", écrivent-ils dans une note de recherche.

Cet afflux de 600 milliards de dollars pourrait être un "élément de contexte haussier" pour les investisseurs mais il "ne sera pas suffisant pour soutenir un mouvement de hausse solide du marché sans une amélioration simultanée de l'économie américaine et des perspectives bénéficiaires des entreprises", ajoutent les analystes.

(Caroline Valetkevitch, version française Marc Angrand)