28 juillet 2009 / 16:26 / il y a 8 ans

LEAD 1 LVMH-Recul de la croissance de Vuitton au T2 avec l'Asie

* Les ventes de Vuitton en repli au T2 à cause de l'Asie

* Les coûts ont été abaissés de 5% au S1

par Pascale Denis

PARIS, 28 juillet (Reuters) - La croissance organique des ventes de Louis Vuitton, la marque phare de LVMH (LVMH.PA), a ralenti au deuxième trimestre en raison surtout de l'Asie, tandis que les ventes ont reculé de 28% dans les vins et de 14% dans les spiritueux.

Donnant des précisions aux analystes sur l'évolution des ventes du géant mondial du luxe, son directeur financier a également indiqué que les autres marques du pôle mode-maroquinerie du groupe étaient en perte au premier semestre.

"Nous avons eu une croissance organique de Louis Vuitton légèrement inférieure au deuxième trimestre essentiellement à cause de l'Asie", a déclaré mardi Jean-Jacques Guiony lors d'une conférence téléphonique.

Il a précisé que l'activité en Chine avait été extrêmement dynamique dans la deuxième partie du semestre, mais qu'elle avait faibli en Corée du Sud.

Ce tassement de la croissance était anticipé par les analystes, compte tenu du repli de 2% accusé par l'ensemble du pôle mode-maroquinerie du groupe au 2e trimestre [ID:nLR405686].

La marque Louis Vuitton reste le principal centre de profit de LVMH et représente plus de la moitié de son résultat opérationnel.

A la question de savoir si les autres marques du pôle mode-maroquinerie du groupe, comme Marc Jacobs, Loewe, Fendi, Givenchy, Kenzo ou Céline, étaient déficitaires au premier semestre, il a répondu: "Quelques unes, pas toutes, ont perdu de l'argent".

Il a aussi précisé que le plein impact de la crise se ferait sentir sur les collections automne-hiver, pour lesquelles les commandes devraient toucher un point bas.

Jean-Jacques Guiony a également indiqué que le groupe n'était "pas particulièrement inquiet" de l'impact de la grippe porcine sur son activité.

Sur le terrain des coûts, qui ont été abaissés de 5% au premier semestre, permettant d'accroître le résultat opérationnel de 163 millions d'euros, il a précisé que l'effort serait poursuivi dans la deuxième partie de l'année, tout comme ceux portant sur la gestion des stocks.

Avec deux jours d'avance, LVMH a publié lundi soir des résultats jugés sans grande surprise par les analystes, mais où ils ont salué la solide résistance des marges de Vuitton.

Pascale Denis, édité par Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below