28 août 2008 / 09:09 / dans 9 ans

LEAD 1 Diageo - Bénéfices en hausse, prévisions abaissées

LONDRES, 28 août (Reuters) - Diageo (DGE.L), le numéro un mondial des spiritueux, a fait état jeudi d‘une hausse de 11% de son bénéfice pour l‘exercice 2007-2008, clos le 30 juin, tout en révisant à la baisse son objectif de résultat pour l‘année qui vient de commencer.

Le groupe britannique, qui possède le whisky Johnnie Walker, la vodka Smirnoff, la bière Guinness, le gin Gordon’s ou encore le Baileys, a annoncé un bénéfice par action de 59,3 pence sur la période, contre une prévision moyenne de 60,3 pence selon un sondage Reuters.

Diageo a toutefois ramené sa prévision de croissance du bénéfice opérationnel sous-jacent à un niveau compris entre 7% et 9% pour 2008-2009 après avoir atteint son objectif d‘une progression de 9% sur l‘exercice qui vient de se terminer.

Selon Nick Rose, directeur financier du groupe, les inquiétudes pèsent davantage sur l‘Europe que sur l‘Amérique du Nord.

Par ailleurs, il prévient que les coûts de production risquent d‘augmenter en raison de la hausse des prix du grain, du verre, et des emballages.

“Nos prévisions tablent sur un marché nord-américain robuste. L‘attention s‘est reportée sur la Grande-Bretagne et sur le reste de l‘Europe, des marchés qui risquent d’être difficiles”, a-t-il dit lors d‘une conférence de presse.

L‘Espagne, la Grande-Bretagne et l‘Irlande représentent 70% du marché européen.

Selon Nick Rose, le ralentissement économique en Espagne a eu un impact sur la consommation de whisky et de rhum.

En Grande-Bretagne et en Irlande, c‘est le marché de la bière qui recule, en raison d‘une baisse de la demande, de l‘interdiction de fumer dans les pubs et des problèmes de pouvoir d‘achat rencontrés par les consommateurs.

Vers 8h30 GMT, le titre Diageo perdait 0,41% à 975,5 pence, alors que l‘indice londonien FTSE 100 .FTSE reculait de 0,47%.

“Nous entrons dans un nouvel exercice fiscal face à un ralentissement global du produit intérieur brut, et une tendance économique hostile, mais nous pensons que nous pourrons dégager une croissance organique du bénéfice d‘exploitation qui se situera dans notre fourchette de 7% à 9%”, a écrit dans un communiqué Paul Walsh, directeur général du groupe.

Il a ajouté qu‘en raison de l‘impact positif des effets de changes sur les résultats de Diageo et du succès de son programme de rachat d‘actions, il anticipe une croissance des bénéfices à deux chiffres cette année.

Le groupe a réduit cette année son programme de rachat d‘action, qui est passé de un milliard de livres à 750 millions de livres afin de refléter les acquisitions, d‘une valeur de 600 millions de livres, réalisées l‘année dernière.

Les effets de change entre la livre et le dollar devraient permettre au groupe de dégager 60 millions de livres cette année, contre une perte de cinq millions lors de l‘année écoulée en juin 2008. /BVO/NDE

David Jones, version française Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below