28 novembre 2008 / 10:00 / il y a 9 ans

LEAD 1 ThyssenKrupp s'abstient de précisions chiffrées pour 2009

* Les profits de l'exercice clos le 30 septembre 2008 battent le consensus, ThyssenKrupp ne relèvera pas son dividende

* Le groupe veut réduire ses coûts de plus d'un milliard d'euros

* Le titre perd 3% après avoir gagné 2% en début de matinée

FRANCFORT, 28 novembre (Reuters) - ThyssenKrupp (TKAG.DE) a fait état vendredi d'un bénéfice avant impôt supérieur aux attentes du marché pour son exercice clos à la fin septembre, mais le numéro un allemand de la sidérurgie ne relèvera pas son dividende et s'est abstenu des prévisions chiffrées pour 2009 en raison de la crise économique mondiale.

Le groupe a prévenu que la chute de l'activité constatée dans les secteurs de l'automobile, de l'ingénierie et de la construction laisserait des traces.

"C'est pour cela que nous anticipons une baisse significative (...) des chiffres d'affaires 2008-2009. Mais nous ne pouvons pas encore en mesurer avec précision l'ampleur. Ceci aura un effet immédiat sur les résultats", a déclaré Ekkehard Schulz, président du directoire, cité dans le communiqué de résultats.

Schulz a par la suite précisé qu'il voulait réduire les coûts de plus d'un milliard d'euros. Il n'a pas exclu des mesures de chômage technique sur certains sites et des réductions de personnels selon l'ampleur et la durée de la crise.

ThyssenKrupp a dit s'attendre à une baisse de la demande en acier inoxydable pour l'exercice en cours, mais a ajouté que ses contrats à long terme l'aideraient à amortir la situation dans l'acier au carbone.

Le bénéfice imposable 2007-2008 a reculé de 6,1% pour s'établir à 3,13 milliards d'euros, alors que 19 analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne 3,078 milliards.

Sur la base d'un bénéfice net de 2,28 milliards d'euros, ThyssenKrupp va proposer un dividende net inchangé de 1,30 euro par action.

L'action reculait de 3% vers 9h50 GMT à Francfort, après avoir gagné jusqu'à 3% plus tôt dans la matinée.

Les sidérurgistes ressentent fortement la contraction d'activité en cours au niveau mondial. ArcelorMittal ISPA.AS MTP.PA, le numéro un mondial du secteur, a présenté jeudi un plan de réduction de production et de coûts qui se traduira par 9.000 suppressions de postes, dont 6.000 pourraient concerner l'Europe.[ID:nLR25698]

Pour l'exercice 2009-2010, le patron de ThyssenKrupp table sur une croissance du chiffre d'affaires et du bénéfice si la reprise économique est au rendez-vous.

/DR

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below