January 28, 2009 / 3:05 PM / in 8 years

LEAD 1 Wells Fargo, en perte au T4, se veut confiant

4 MINUTES DE LECTURE

* Malgré une perte trimestrielle, le dividende est maintenu

* L'action gagnait plus de 18% en début de séance

NEW YORK, 28 janvier (Reuters) - La banque américaine Wells Fargo (WFC.N) a fait état mercredi d'une perte trimestrielle inattendue, sa première depuis 2001, mais elle a maintenu son dividende et indiqué ne pas avoir besoin d'argent public supplémentaire pour digérer l'achat de Wachovia.

La perte du quatrième trimestre s'élève à 2,55 milliards de dollars, soit 79 cents par action, en raison d'une augmentation des réserves pour pertes de crédit et d'une dépréciation de ses investissements, contre un profit de 1,36 milliard ou 41 cents un an auparavant.

Les réserves liées au crédit ont été accrues de 5,6 milliards de dollars. Les comptes du dernier trimestre 2008 incluent aussi 294 millions de dollars de charges nettes liées au scandale Madoff.

Le produit net bancaire (PNB) a reculé de 4% à 9,82 milliards.

Ces résultats n'intègrent pas ceux de Wachovia, dont l'acquisition effective a eu lieu le 31 décembre.

Wells Fargo précise que Wachovia a perdu 11,17 milliards au quatrième trimestre, là encore en raison de dépréciations d'actifs et d'une augmentation de ses réserves pour pertes de crédit.

La banque maintient son dividende trimestriel à 34 cents par action et dit ne pas avoir l'intention de demander de nouveaux fonds dans le cadre du Troubled Asset Relief Program (Tarp), dit aussi "plan Paulson". Elle a déjà reçu 25 milliards de dollars dans ce cadre.

Les analystes avaient pensé que Wells Fargo demanderait à nouveau des fonds Tarp et réduirait son dividende pour absorber Wachovia.

Pas De Probleme De Qualite Du Credit Chez Wachovia

A la Bourse de New York, Wells Fargo bondit de 16% à 18,81 dollars en début de séance. La hausse peut s'expliquer par le maintien du dividende mais aussi par les informations de presse selon lesquelles la FDIC, l'agence fédérale de garantie des dépôts, pourrait prendre le contrôle d'une structure "poubelle" destinée à reprendre des actifs à risques à des établissements en difficulté. [nLS389161]

La banque dit ne pas avoir "dans l'ensemble" de problème avec son estimation initiale de la qualité du crédit de Wachovia.

Elle ne remet pas en cause non plus ses estimations de réductions de coûts et leurs conséquences sur ses résultats.

Wells Fargo avait un temps été considérée comme très prudente dans la manière d'évaluer la qualité des prêts de Wachovia, qui incluent entre autres d'importants montants de crédits immobiliers à taux variables.

Les investisseurs s'étaient ensuite inquiété des hypothèses de travail de la banque, quand les conditions de marché se sont rapidement détériorées. Citigroup (C.N) a perdu 8,29 milliards de dollars au quatrième trimestre 2008 et Bank of America (BAC.N) 1,79 milliard de dollars, sa première perte en 17 ans.

Wells Fargo précise que 35,5 milliards de dollars sur les 93,2 milliards de dollars restant de crédits immobiliers à taux variables chez Wachovia ont été réévalués en baisse de 41%. Les 57,7 autres milliards posent nettement moins de problème, selon le directeur financier du groupe, Howard Atkins.

Jonathan Stempel, version française Danielle Rouquié, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below