28 octobre 2009 / 08:11 / il y a 8 ans

LEAD 2 Fujitsu bat le consensus au T2 pendant que NEC déçoit

* Le bénéfice d'exploitation de Fujitsu a chuté de 42%

* Fujitsu a laissé ses objectifs annuels inchangés

* NEC prévoit une aggravation de sa perte d'exploitation annuelle, supérieure au consensus

par Mayumi Negishi et Mariko Katsumura

TOKYO, 28 octobre (Reuters) - Fujitsu (6702.T), première SSII japonaise, a annoncé mercredi une baisse de son bénéfice trimestriel moins forte que prévu grâce à ses réductions de coûts, tandis que les résultats de NEC Electronics (6723.T) ont déçu, signifiant que le pire n'est pas terminé pour les fabricants de puces électroniques.

Fujitsu a fait état d'un bénéfice d'exploitation de 18,9 milliards de yens (141 millions d'euros) sur la période juillet-septembre contre 32,7 milliards un an auparavant, soit une baisse de 42,2%, et 17,4 milliards anticipés par les analystes.

Fujitsu a également annoncé un chiffre d'affaires trimestriel en baisse de 10,5% à 1.140 milliards de yens et un bénéfice net de 72,45 milliards de yens contre 4,29 milliards.

La société, qui a confirmé ses objectifs annuels, table sur un bénéfice d'exploitation annuel de 90 milliards de yens, à comparer au consensus de Thomson Reuters I/B/E/S qui donne 70,8 milliards. Ce bénéfice annuel serait en hausse de 30%.

Un optimisme que ne partage pas Shigeo Sugawara, gérant chez Sompo Japan Asset Management. Ce spécialiste estime que "les activités de systèmes d'intégration tendent à être en retard sur le cycle économique, je ne suis donc pas aussi optimiste que les perspectives pour le second semestre de Fujitsu".

La société, quatrième SSII mondiale, tente de se débarrasser de ses opérations non stratégiques le plus rapidement possible, alors que son segment d'activité connaît des changements brutaux et une concurrence toujours plus féroce, marqués notamment par le rachat de Sun Microsystems par Oracle.

Fujitsu a ainsi vendu son activité disques durs à Toshiba ce mois-ci pour se recentrer sur le conseil, où il est en concurrence avec IBM ou Hewlett-Packard. IBM a toutefois annoncé un tassement de son activité dans le conseil ce mois-ci, tout comme Accenture.

L'action Fujitsu, qui a gagné 12% sur le trimestre juillet-septembre, alors que l'indice de l'électronique de la Bourse de Tokyo .IELEC.T a pris 6% dans le même temps, a terminé en baisse de 0,18% à 557 yens mercredi avant la publication des résultats.

Contrairement à Fujitsu, NEC Electronics a publié une perte de 15,5 milliards de yens pour la période juillet-septembre alors qu'elle n'était que de 495 millions il y a un an. Le groupe a également réduit ses perspectives annuelles en raison de ventes plus faibles de ses puces systèmes.

NEC, qui doit fusionner avec Renesas Technology (6501.T) (6503.T) en avril, a été affecté par une demande plus faible de ses puces haut de gamme, utilisées notamment dans la console de jeu Wii de Nintendo.

Le marché des puces électroniques souffre actuellement. Advantest Corp (6857.T) a vu sa perte d'exploitation se creuser à 3,5 milliards de yens sur la période juillet-septembre, soit 1,4 milliard de plus qu'un an plus tôt, tandis que ses commandes chutaient de 20,6%.

Fujitsu a d'ailleurs également averti que la demande pour ses puces allait s'affaiblir et que les commandes avaient atteint un plus haut en juin.

version française Wilfrid Exbrayat et Alexandre Boksenbaum-Granier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below