29 juillet 2009 / 05:57 / il y a 8 ans

LEAD 3 PSA mise sur ses modèles en attendant une reprise en 2010

* Reprise du marché automobile européen attendue fin 2010

* Perte opérationnelle courante de E826 millions au S1, perte de 1-2 milliards toujours escomptée en 2009

* Free Cash flow positif de 467 millions au S1 grâce à la baisse des stocks, cash flow négatif attendu au S2

* L‘action prend 8%

(Actualisé avec conférence de presse et déclarations Varin sur la stratégie)

par Gilles Guillaume

PARIS, 29 juillet (Reuters) - PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA) compte sur le lancement de ses nouveaux modèles programmés au cours des douze prochains mois pour soutenir ses ventes et faire la jonction avec la reprise du marché automobile européen qu‘il escompte pour la fin 2010.

Après l‘annonce d‘une lourde perte opérationnelle au premier semestre, sur fond de chute des ventes, mais aussi d‘un cash flow positif grâce à une forte baisse des stocks, le nouveau président du directoire de PSA Philippe Varin a dévoilé quelques éléments de la nouvelle stratégie qu‘il envisage pour le deuxième constructeur automobile européen par les ventes en volume derrière l‘allemand Volkswagen (VOWG.DE).

“Le groupe doit être plus global, plus mondial, et à l‘avenir moins centré sur l‘Europe puisque les zones de croissance aujourd‘hui sont clairement en Chine, qui va devenir le premier marché mondial, en Amérique latine et d‘autres régions du globe”, a-t-il déclaré au cours d‘une conférence de presse.

Il compte dans cette optique internationaliser un management “trop eurocentrique” et mise sur le lancement prochain de deux nouveautés en Amérique latine (207 Passion et 207 pick-up) et de quatre nouveaux modèles en Chine, dont la Citroën C Elysée Hatchback.

En Europe, PSA a maintenu sa prévision d‘une baisse de 12% en 2009 - plus optimiste que les -20% qu‘il anticipait au départ - dont un recul de 7% sur le seul second semestre, mais refusé d‘entrer dans le détail des perspectives pour les troisième et quatrième trimestres.

“Les défis à long terme pour améliorer l‘activité de PSA demeurent, et les bénéfices actuels restent déprimés - mais les difficultés financières s’évaporent rapidement”, commente Morgan Stanley dans une note de recherche.

“Leur position financière est plus solide et la maturité de la dette est allongée (pas d’échéance en 2009 ou 2010). Et le nouveau patron donne quelques indices sur ses priorités - parmi lesquelles de possibles nouvelles réductions de capacités en Europe”, ajoute-t-il.

Vers 13h45, l‘action PSA s‘adjuge 8,99% à 20,06 euros, surperformant l‘indice DJ Stoxx des valeurs automobiles européennes .SXAP qui prend à la même heure 3,27%.

FREE CASH FLOW POSITIF, MAIS PAS AU S2

Comme l‘ensemble des constructeurs, PSA Peugeot Citroën est confronté à une chute des ventes sans précédent dans l‘histoire récente de l‘automobile.

L‘allemand Daimler (DAIGn.DE) (Mercedes) est tombé lui aussi dans le rouge au deuxième trimestre, mais a dit s‘attendre à une amélioration progressive de ses résultats opérationnels sur l‘ensemble de l‘année [ID:nWEA3234].

Les japonais Honda (7267.T) et Nissan (7201.T) ont réussi quant à eux à maintenir leur résultat d‘exploitation dans le vert, mais si Honda a relevé ses prévisions pour l‘exercice [ID:nLT393066], Nissan, détenu à 44% par Renault (RENA.PA), a maintenu sa prévision d‘une perte d‘exploitation annuelle [ID:nLT443639].

Estimant que la demande mondiale de véhicules ne devrait pas montrer de signes d‘amélioration sensible avant au moins un an, le directeur général de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, a déjà indiqué que la priorité pour Nissan serait de retrouver un free cash flow positif.

PSA y est parvenu au premier semestre, avec un free cash flow de 467 millions d‘euros imputable notamment à une forte baisse de 31% des stocks sur fond de rebond de la production en mai et juin grâce aux primes à la casse.

Le groupe, qui table toujours sur une perte opérationnelle courante comprise entre un et deux milliards d‘euros sur l‘ensemble de l‘année, a précisé que ce free cash flow devrait en revanche être négatif au second semestre car il ne peut plus compter sur une baisse de ses stocks revenus à un niveau normal.

Il a accusé sur les six premiers mois de l‘année une perte opérationnelle courante de 826 millions d‘euros, contre un bénéfice de 1,11 milliard un an plus tôt. Son chiffre d‘affaires a reculé de 21,8% à 23,497 milliards d‘euros.

En Europe, le quatrième trimestre sera marqué par l‘arrivée de la nouvelle Citroën C3 sur le segment majeur des berlines compactes et par celui de la Peugeot 5008 sur le segment des monospaces de milieu de gamme, et le 1er trimestre 2010 par le lancement de la Citroën DS3 et du coupé Peugeot RCZ.

Philippe Varin a également annoncé son intention de renforcer les synergies entre ses deux marques, regroupées sous la tutelle de Jean-Marque Gales, tout en accentuant la différenciation d‘image entre Citroën et Peugeot.

Le groupe, qui a réduit de 5% ses effectifs au premier semestre, s‘en tient pour l‘heure à son plan de suppression de 3.550 emplois sous la forme de départs volontaires, annoncé fin 2008 et prolongé jusqu‘en mars 2010. Il n‘exclut pas de nouveaux partenariats mais à condition que son indépendance reste préservée.

Avec la contribution de Helen Massy-Beresford, édité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below