28 octobre 2008 / 09:53 / dans 9 ans

Aviva bondit en Bourse après un C.A. meilleur que prévu

LONDRES, 28 octobre (Reuters) - Le titre du premier assureur britannique Aviva (AV.L) bondissait de près de 14% mardi matin dans la foulée de la publication d‘un chiffre d‘affaires sur neuf mois que prévu.

Vers 9h50 GMT, l‘action gagnait 13,46% à 278,25 pence alors que la Bourse de Londres gagnait dans le même temps 2,32% et que l‘indice sectoriel européen .SXIP était stable.

Le cours de bourse d‘Aviva est également soutenu par la confirmation que le groupe envisageait de renégocier, au vu des conditions de marché actuelles, un programme, annoncé en juillet, de redistribution d‘un milliard de livres à ses clients.

Le directeur général du groupe, Andrew Moss, a également dit qu‘Aviva n‘avait pas eu discussions avec le gouvernement britannique au sujet d’éventuelles aides publiques.

Lors d‘une conférence, il a par ailleurs déclaré que l‘assureur n‘avait “aucune envie” de participer aux enchères qui se profilent pour les activités d‘AIG (AIG.N) en Asie.

Aviva, détenteur de la marque Norwich Union, a fait état de ventes de contrats d‘assurance-vie et d‘assurance-retraite de 25,673 milliards de livres (32 milliards d‘euros) sur les neuf premiers mois de l‘année, contre 22,935 milliards il y a un an, soit une hausse de 12%.

Les 13 analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un chiffre d‘affaires de 24,859 milliards de livres.

Aviva a estimé que sa position de capital était “forte” avec un excédent de 1,3 milliard de livres à la date du 24 octobre contre 1,9 milliard au 30 septembre.

Le groupe a dit que ce surplus serait encore amputé de 400 millions de livres si les bourses reculaient de 20%.

En juillet dernier, avant la chute des marchés financiers, Aviva avait dit qu‘il allait redistribuer à ses clients un surplus d‘un milliard de livres qu‘avaient généré deux de ses fonds.

Depuis le début du mois, les actions des assureurs-vie ont fortement chuté en raison des craintes des investisseurs de voir leurs réserves de capital être écornées par le plongeon des marchés sur fonds de ralentissement économique mondial.

“Si les conditions actuelles devaient durer, alors les modalités de l‘offre pourraient changer afin qu‘elle soit équilibrée entre clients et actionnaires. Nous n‘allons toutefois pas prendre de décision dans l‘immédiat à ce sujet au vu de la volatilité des marchés”, a déclaré Aviva.

Andrew Moss a ensuite déclaré que le groupe surveillerait l’évolution des marchés pendant “quelques mois” avant de prendre une décision sur le programme de redistribution. /BVO

Myles Neligan, version française Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below