Nomura dans le rouge au T2, l'action au plus bas depuis 1998

mardi 28 octobre 2008 10h04
 

TOKYO, 28 octobre (Reuters) - Nomura Holdings (8604.T: Cotation), le numéro un japonais du courtage, a publié mardi sa troisième perte trimestrielle consécutive, la crise financière s'étant traduite par de lourdes pertes de trading et ayant pesé sur ses activités.

Le groupe, qui a repris le mois dernier les activités de Lehman Brothers en Asie-Pacifique, en Europe et au Moyen-Orient, explique avoir aussi subi des pertes sur des produits de crédit, des dérivés et des actions.

Il affiche sur le trimestre juillet-septembre, le deuxième de son exercice fiscal, une perte nette de 72,9 milliards de yens (616 millions d'euros). Il avait publié une perte de 11,7 milliards un an plus tôt et une autre de 76,6 milliards pour le trimestre avril-juin de cette année.

Cette dernière était due notamment à d'importantes provisions liées à l'exposition du groupe aux assureurs "monoline" américains et à la dépréciation de sa participation dans le groupe américain Fortress Investment Group (FIG.N: Cotation).

Nomura souffre aussi désormais des déboires du marché financier japonais: la Bourse de Tokyo se trouvait le 30 septembre à son plus bas niveau depuis trois ans et sa chute s'est encore accentuée depuis, la renvoyant à des plus bas de 26 ans.

Parallèlement, les volumes d'échanges sur la première section du Tokyo Stock Exchange sont revenus à 2.200 milliards de yen en moyenne quotidienne sur juillet-septembre, contre 3.000 milliards un an plus tôt, selon les statistiques publiées par la Bourse.

Le marasme touche aussi les marchés primaire et secondaire: les entreprises japonaises n'ont émis que pour 1,8 milliard de dollars d'actions nouvelles au cours du trimestre écoulé, soit 61% de moins que sur la même période de 2007, selon les données Thomson Reuters.

Nomura, numéro un de ce marché l'an dernier, est tombé au septième rang sur juillet-septembre, tandis que Goldman Sachs se hissait à la première place, toujours selon Thomson Reuters.

L'action Nomura a chuté mardi à son plus bas niveau depuis 1998 et affiche une baisse de plus de 50% depuis le début de l'année. Elle surperforme toutefois l'indice japonais du secteur des services financiers , qui a perdu environ 70%. /MA

(Junko Fujita, version française Marc Angrand)