27 avril 2009 / 16:07 / il y a 8 ans

Auto - Le T4 s'annonce mauvais pour les constructeurs japonais

par Chang-Ran Kim

TOKYO, 27 avril (Reuters) - Les constructeurs automobiles japonais s'apprêtent à publier des résultats catastrophiques pour le quatrième trimestre et se préparent à un recul encore plus marqué pour l'exercice 2009-2010 en raison de l'absence de reprise des ventes aux Etats-Unis et de la vigueur du yen.

Avec des ventes aux Etats-Unis toujours atones, Toyota Motor (7203.T), Nissan Motor (7201.T) et Mazda Motor (7261.T) devraient creuser leurs pertes au cours de l'exercice clos en mars 2010 et Honda Motor (7267.T) devrait se retrouver dans le rouge pour la première fois de son histoire, selon une enquête Thomson Reuters.

Parmi les huit constructeurs de l'archipel, seuls Suzuki Motor (7269.T) et Daihatsu Motor 7262.T, qui dépendent fortement du segment des très petits véhicules, relativement stable au Japon, devraient afficher des résultats positifs.

Honda doit annoncer ses résultats mardi, Toyota le 8 mai, Suzuki le 11 mai, Nissan et Mazda le 12 mai.

Les analystes s'attendent toutefois à ce que les constructeurs ne prennent pas en compte dans leurs prévisions annuelles l'hypothèse d'une reprise aux Etats-Unis et l'adoption d'une prime à la casse, ce qui signifie qu'elles sont fortement susceptibles d'être dépassées.

"Les prévisions de résultats des sociétés et les projections de marchés devraient être régulièrement révisés à la hausse si une grande partie de l'amélioration des résultats que nous anticipons pour 2010/2011 se produit dès 2009/2010", estime Takaki Nakanishi, analyste à JPMorgan.

RÉDUCTIONS DE COÛTS

Le sort qui sera réservé aux constructeurs américains General Motors (GM.N) et Chrysler est également susceptible d'affecter les résultats de leurs concurrents japonais.

"Le résultat pourrait au final avoir un impact très important sur l'économie et la demande américaines", souligne Koji Endo, analyste à Crédit suisse.

Chrysler a jusqu'au 30 avril pour trouver un accord avec l'italien FIA.MI en vue d'une alliance tandis que GM doit obtenir des concessions des syndicats et des porteurs d'obligations d'ici au 1er juin.

L'adoption aux Etats-Unis d'une prime à la casse pourrait également avoir un impact important sur les ventes. La mesure étant censée encourager l'achat de voitures construites aux Etats-Unis, elle devrait profiter principalement à Honda et Nissan qui construisent localement plus de 70% de leurs voitures vendus aux Etats-Unis. Pour Toyota, la proportion est de 50% tandis que Mazda importe la plupart de ses véhicules.

La capacité des constructeurs à réduire leurs coûts, par le biais d'une réduction du temps de travail et de baisses des rémunérations notamment, pèsera également sur les résultats. Ils pourraient également négocier avec les producteurs d'acier des baisses de tarifs.

Pour la période de janvier à mars, qui correspond au quatrième trimestre de l'exercice japonais, Toyota devrait publier une perte d'exploitation de 689 milliards de yens (5,4 milliards d'euros), d'après le consensus. Honda devrait également afficher un résultat négatif de 332 milliards de yens, Nissan une perte de 271 milliards de yens et Mazda une perte de 62 milliards de yens.

Suzuki devrait en revanche annnoncer un léger bénéfice d'exploitation, à 3,4 milliards de yens.

Avec Nobuhiro Kubo, version française Gwénaelle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below