27 novembre 2008 / 16:26 / il y a 9 ans

La Poste revoit à la baisse ses prévisions de revenus pour 2008

* Prévision de croissance organique du CA de 2%

* Baisse prévue de 3% du volume courrier

* Politique d'investissements plus "sélective"

PARIS, 27 novembre (Reuters) - La Poste a revu jeudi à la baisse sa prévision de croissance de son chiffre d'affaires pour 2008 en raison de la baisse des revenus dans les activités courrier liée à la dégradation de l'environnement économique.

Dans un communiqué, l'établissement public déclare s'attendre pour l'année en cours à une "croissance organique" de son chiffre d'affaires "de l'ordre de 2%" contre une prévision initiale de 2,9%.

"Le chiffre d'affaires courrier devrait connaître sur l'exercice 2008 une décroissance organique par rapport à 2007", précise La Poste.

Pour expliquer ces chiffres, le groupe public souligne à la fois la concurrence des communications électroniques, le ralentissement des programmes de marketing direct des annonceurs et les politiques de rationalisation du courrier par les entreprises.

Il prévoit du coup pour l'année une baisse de ses volumes courrier "supérieure à 3%" contre une baisse initialement prévue de 1% qui était le rythme moyen de baisse observé par La Poste depuis 2003.

Compte tenu de cet environnement économique dégradé, La Poste va se montrer plus "sélective" dans ses projets d'investissements.

Si son programme d'investissements internes sera réalisé à 90% cette année, le groupe déclare que l'enveloppe réservée aux opérations de croissance externe ne sera utilisée "qu'à hauteur de 40%".

Entamé dès le deuxième trimestre, son programme de maîtrise des coûts va se traduire entre juin 2008 et juin 2009 par une réduction des dépenses de l'ordre de 200 millions d'euros.

Hors éléments exceptionnels, La Poste table sur une marge d'exploitation de 4% environ pour 2008 contre 6,2% en 2007.

Dans ses activités bancaires, logées au sein de la Banque Postale, le groupe s'attend à "un très bon niveau de collecte" principalement dans les produits d'épargne liquide comme le Livret A dont il détient, avec les Caisses d'épargne, le monopole de la distribution jusqu'au 1er janvier prochain.

Pour se préparer à la libéralisation totale en 2011 du marché européen du courrier, La Poste a proposé au gouvernement fin août une modification de son statut en société anonyme pour lui permettre de lever des fonds et d'ouvrir son capital.

Pour ce faire, le chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy, a demandé à une commission présidée par François Ailleret, l'ancien directeur général d'EDF, d'examiner l'avenir du groupe public.

Les organisations syndicales CGT, Sud-PTT, CFDT, FO et CFDT s'opposent à ce projet de changement de statut./MPR

Matthieu Protard, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below