LEAD 2 Thomson obtient un sursis pour restructurer sa dette

mardi 28 avril 2009 00h17
 

Par Julien Ponthus et Wilfrid Exbrayat

PARIS, 28 avril (Reuters) - Le groupe Thomson SA TMS.PA a obtenu un sursis jusqu'au 16 juin pour négocier une restructuration de sa dette avec ses banques qui pourraient accepter de convertir une partie de leurs créances en actions, a annoncé lundi son directeur général.

"Nous sommes dans la bonne direction pour arriver à une restructuration globale qui adressera les intérêts de toutes les parties", a déclaré lors d'une conférence téléphonique Frédéric Rose, qui cumulera dorénavant les fonctions de directeur général et de président du conseil d'administration de la société.

La conversion d'une partie des dettes du groupes en actions est "l'une des options étudiées", a-t-il expliqué.

Le groupe spécialiste des équipements pour le cinéma, la télévision et la publicité, ne respecte plus les principales clauses de solvabilité que lui ont imposées ses banques. Ces dernières étaient donc en droit d'exiger le paiement de sa dette brute qui s'élève à près de 2,9 milliards d'euros.

L'obtention du sursis a donc écarté cette hypothèse qui aurait été fatale au groupe.

La position de trésorerie estimée du groupe à la fin du premier trimestre 2009 était de 586 millions d'euros.

Thomson a accusé une perte nette de 1,9 milliard d'euros en 2008 et perdu plus de 90% de sa capitalisation boursière cette année-là.

Frédéric Rose n'a pas voulu rentrer dans le détail des négociations mais a souligné sa volonté d'aboutir à un accord qui donnerait au groupe un avenir "viable à long terme".   Suite...