27 août 2009 / 08:55 / dans 8 ans

Bâloise brille en Bourse après un S1 meilleur que prévu

* Bénéfice net et ratio combiné supérieurs aux attentes

* Ratio de solvabilité de 209% fin juin

* L‘action gagne 2%

ZURICH, 27 août (Reuters) - Bâloise Holding BALN.VX fait mieux que prévu au premier semestre, récoltant les applaudissements des marchés et des analystes pour ses ratios combiné et de solvabilité.

L‘action gagne environ 2% à 97,20 francs à 8h50 GMT, après un pic à 99,40 francs plus tôt dans la matinée, dans un marché par ailleurs hésitant.

“La volatilité des places financières et l‘incertitude conjoncturelle qui perdureront probablement durant le reste de l‘année 2009 nous incitent à la réserve quant aux prévisions sur l’évolution des affaires”, précise le groupe dans un communiqué.

Il vise toutefois, tout au long du cycle de l‘assurance, un rendement des capitaux propres de 15% et veut améliorer le bénéfice par action chaque année.

Le ratio combiné doit rester nettement inférieur à 100% dans la non-vie. Au premier semestre, il s‘est renforcé à 90,6% en valeur nette contre 92,3% un an plus tôt. Les analystes interrogés par Reuters l‘attendaient à 92,1%.

Le ratio de solvabilité s‘est amélioré à 209% à la fin du mois de juin au lieu de 180% fin mars. Les capitaux propres se sont étoffés à 4 milliards de francs (2,6 milliards d‘euros), contre 3,9 milliards à la fin de 2008.

“Des résultats solides de l‘assureur. Les ratios combiné et de solvabilité sont convaincants tout comme le produit des placements”, se réjouissent les analystes de la banque Wegelin. Le produit net des placements a atteint 766,3 millions de francs, ce qui correspond à un rendement de 1,4%.

Le bénéfice net a reculé de 10,9% à 234,6 millions de francs, dépassant les 223 millions attendus par le consensus.

Le volumes des affaires a progressé de 0,5% ou de 3,1% en monnaies locales à 4.991,3 millions, restant en deçà des 5.123 millions escomptés par les marchés. Les primes se sont effritées de 1,4% à 4.492 millions.

A l‘horizon 2012, Bâloise veut augmenter son bénéfice consolidé de 200 millions de francs grâce à une croissance supérieure au marché et à des gains d‘efficience.

Si la croissance organique reste une priorité pour le groupe, les acquisitions ne sont toutefois pas exclues, a souligné le directeur général, Martin Strobel, lors d‘une téléconférence.

Silke Koltrowitz

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below