LEAD 2 Kingfisher-Bénéfice en hausse au T3, perspectives moroses

jeudi 27 novembre 2008 09h41
 

LONDRES, 27 novembre (Reuters) - Kingfisher (KGF.L: Cotation), numéro un européen du bricolage, a annoncé jeudi avoir dépassé les prévisions au troisième trimestre, enregistrant une progression de 8,3% de son bénéfice grâce à la maîtrise des coûts et aux variations de change, tout en indiquant que les perspectives s'annonçaient de plus en plus difficiles.

Le groupe, qui détient les chaînes B&Q en Grande-Bretagne et Castorama en France, a indiqué que le bénéfice tiré des opérations poursuivies avant éléments exceptionnels et survaleur ressortait à 176 millions de livres (210 millions d'euros).

Des analystes, mandatés par le groupe pour réaliser des prévisions, tablaient sur 163 millions de livres.

Kingfisher, qui emploie 70.000 personnes pour 800 points de vente situés dans huit pays, a dit que les ventes dans les magasins ouverts depuis plus d'un an avient chuté de 5,1%. Il souligne que les ventes en Pologne ont été robustes et que l'activité française a été supérieure au consensus, contrairement aux ventes britanniques et chinoises.

"La France est nettement moins volatile et déprimée que le Royaume-Uni", a souligné Ian Cheshire, directeur exécutif du groupe, avant d'ajouter qu'il ne pensait pas que le groupe allait observer un rebond en Chine.

Kingfisher prévoit la fermeture prochaine de neuf magasins Trade Depot au Royaume-Uni, qui ont accusé une perte de cinq millions de livres lors du dernier exercice financier.

Ian Cheshire explique également que le dépôt de bilan de MFI, une chaîne d'ameublement, allait provoquer des turbulences à court terme.

Depuis 18 mois, l'action du groupe a perdu plus de la moitié de sa valeur. Vers 8h40 GMT, elle perdait 5,36% à 113,3 pence à la Bourse de Londres. /WYE/NDE

(Rédaction de Londres, version française Wilfrid Exbrayat)