27 octobre 2009 / 08:38 / dans 8 ans

LEAD 2 Akzo recule en Bourse après des ventes jugées décevantes

* REX du T3 accru de 4% à E391 mlns (consensus E393 mlns)

* Akzo a pris de l‘avance pour ses réductions de coûts

* L‘action baisse sur des perspectives décevantes

par Aaron Gray-Block

AMSTERDAM, 27 octobre (Reuters) - Akzo Nobel (AKZO.AS) a fait état mardi d‘un bénéfice d‘exploitation en hausse de 4% au titre du troisième trimestre, grâce à des réductions de coûts, mais les perspectives ont déçu et l‘action chute en Bourse.

Pour surmonter la crise qui continue d‘affecter ses activités, Akzo ferme des usines et réduit ses effectifs, mais le groupe chimique néerlandais prévient que ses marchés restent fragile et qu‘il n‘anticipe pas de reprise rapide dans le logement et le bâtiment, notamment aux Etats-Unis.

“Nous serons en mesure de traverser la tempête, qu‘importe sa durée; ce sera simplement très difficile”, a déclaré le directeur financier du groupe Keith Nichols.

A la mi-journée, le titre perdait 5,76% à 42,21 euros.

Hors exceptionnels, le bénéfice d‘exploitation s‘est établi à 391 millions d‘euros, alors que le marché attendait en moyenne 363 millions d‘euros.

Le résultat d‘exploitation du troisième trimestre 2008 s’était élevé à 375 millions d‘euros.

PAS DE REPRISE RAPIDE

“Nous avons perçu des signes d‘amélioration sur les marchés émergents, mais dans l‘ensemble nous ne prédisons pas de reprise rapide”, explique le directeur général Hans Wijers dans un communiqué.

Les ventes ont reculé de 10% à 3,64 milliards, alors que les volumes ont diminué de 8%.

Danny van Doesbug, analyste chez SNS Securities, souligne que le groupe a réalisé de réels efforts afin de réduire ses coûts, mais prévient que 2010 sera cruciale pour déterminer s‘il est en mesure d‘atteindre ses objectifs et de concurrencer ses rivaux.

“Nous aimerions voir les volumes revenir à la normale, mais aucun autre société n‘a de forte croissance en volumes en raison de la crise”, rappelle-t-il.

Le groupe chimique néerlandais vise 540 millions d‘euros d’économies d‘ici la fin 2011 et le directeur financier Keith Nicols a assuré que le groupe était en bonne voie pour dépasser cet objectif.

“Nous n‘en avons pas encore fini. Il nous reste encore des synergies à capturer”, a-t-il toutefois prévenu.

Face à une baisse sans précédent des volumes, les économies sont devenues encore plus indispensables, a-t-il ajouté.

Sur les trois mois écoulés, Akzo fait état d‘une marge brute de 15,1%, contre 13% au troisième trimestre 2008.

Sur les neuf mois, elle se monte à 13%, stable sur un an.

Le groupe vise une marge brute de 14% d‘ici la fin 2011.

Les concurrents d‘Akzo Nobel sont PPG Industries (PPG.N) et Sherwin Williams (SHW.N). Les deux groupes américains ont fait état de résultats supérieurs aux attentes au troisième trimestre.

Le numéro un mondial de la peinture et fabricants des produits des filiales Dulux, Sikkens et Flexxa, précise que les ventes de son segment de peintures décoratives a baissé de 6%.

Keith Nichols souligne que le mouvement de destockage n‘est pas parvenu à son terme.

Arron Gay-Block, version française Danielle Rouquié et Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below