LEAD 1 Fiat confirme son objectif 2009, critique la France

vendredi 27 mars 2009 14h29
 

TURIN, 27 mars (Reuters) - Fiat FIA.MI a confirmé vendredi viser un bénéfice d'exploitation supérieur à un milliard d'euros cette année en dépit de la crise qui secoue l'industrie automobile.

"Nous restons confiants quant à notre capacité d'atteindre notre objectif", a déclaré l'administrateur délégué Sergio Marchionne aux actionnaires réunis pour l'assemblée générale annuelle. "Nous sommes convaincus qu'au niveau économique et mondial, nous avons déjà touché le fond", a-t-il ajouté.

Marchionne n'a en revanche pas évoqué les quatre autres objectifs du groupe, en particulier celui d'un cash flow industriel net de plus d'un milliard d'euros et celui d'une dette industrielle nette inférieure à cinq milliards d'euros.

À l'image de nombreux autres constructeurs, Fiat s'est engagé dans une politique de réduction des coûts et de réduction de la production pour tenter de surmonter le recul des ventes.

En outre, Fiat envisage toujours de nouer un partenariat stratégique avec l'américain Chrysler. Les dirigeants des deux groupes ont d'ailleurs rencontré des responsables gouvernementaux américains cette semaine pour évoquer cette question.

Marchionne a également profité de cette présence pour critiquer les aides apportées par la France et la Suède à leurs industries automobiles nationales qu'il a qualifiées de "décision unilatérale très dangereuse".

(Gilles Castonguay, version française Nicolas Delame)