July 27, 2009 / 10:33 AM / 8 years ago

LEAD 1 Ryanair abaisse sa prévision de bénéfice, le titre chute

4 MINUTES DE LECTURE

* Abaisse sa prévision au bas de la fourchette comprise entre 200 et 300 millions d'euros

* Bénéfice net au T1 de E136,5 mlns, bat le consensus

* Le titre chute de plus de 8%

(actualisé avec réactions et précisions)

par Padraic Halpin

DUBLIN, 27 juillet (Reuters) - La compagnie aérienne low-cost Ryanair (RYA.I) a abaissé lundi sa prévision de bénéfices annuels au bas de la fourchette de ses projections compte tenu de la baisse de la demande liée à la crise économique, ce qui fait chuter son cours de Bourse et pèse sur l'ensemble du secteur.

Les investisseurs n'ont pas tenu compte des résultats supérieurs aux attentes publiés par la compagnie irlandaise au titre du premier trimestre, qui ont été dopés par la réduction du coût du carburant.

Ils s'inquiètent en revanche des projections du groupe qui a indiqué que son bénéfice net devrait se situer dans le bas de la fourchette de sa précédente prévision comprise entre 200 et 300 millions d'euros.

"C'est la révision à la baisse concernant les bénéfices qui a fait peur aux marchés", explique un trader de Dublin qui met en avant la baisse des rendements (chiffre d'affaires par passager par unité de distance).

"Je pense que la plupart des gens n'avaient pas cru (le directeur général Michael O'Leary) concernant l'ensemble de l'exercice lorsqu'il prévoyait une baisse de 15% à 20% des rendements et maintenant qu'il revoit encore à la baisse la prévision, les gens sont un peu effrayés", ajoute-t-il.

En fin de matinée, le titre abandonnait 8,6% à 3,075 euros, la plus forte baisse du principal indice boursier irlandais .ISEQ, et pesait sur l'ensemble du secteur aérien.

La compagnie a fait état d'un bond de 550% de son bénéfice net au titre des trois mois clos le 30 juin à 136,5 millions d'euros, contre 132 millions attendus par les analystes interrogés par Reuters.

Les résultats du trimestre sont faussés par une réduction de 42% des coûts du carburant.

Michael O'Leary a prévenu que les rendements au deuxième trimestre, qui est stratégique pour la compagnie aérienne, seraient nettement inférieurs à ceux de l'année dernière. Leur recul sera légèrement supérieur ou équivalent à la baisse de 15% à 20% précédemment pronostiquée par le groupe.

"Nous avons une visibilité limitée au-delà des deux prochains mois mais nous nous attendons à ce que les passagers soient particulièrement sensibles aux prix pour le restant de l'année", a expliqué Michael O'Leary.

Le groupe s'attend à une hausse de 15% du trafic cette année tandis que le prix moyen des billets devrait chuter de 20% voire davantage.

Avec Carmel Crimmins, version française Danielle Rouquié et Gwénaelle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below