GKN va fermer des usines et supprimer 5% à 6% de ses effectifs

lundi 27 octobre 2008 11h32
 

LONDRES, 27 octobre (Reuters) - Le groupe GKN (GKN.L: Cotation), spécialisé dans les équipements aéronautiques et automobiles, a annoncé lundi qu'il allait réduire ses effectifs d'au moins 5% et fermer plusieurs sites de production.

Le groupe a également fait part de ses prévisions trimestrielles de résultats et anticipe un bénéfice imposable inférieur à ce qu'il avait annoncé plus tôt.

Vers 10h30 GMT, le titre perdait 32,98% à 78,75 pence alors que le Footsie 100 reculait dans le même temps de 4,76%.

Dans un point sur les ventes, le groupe indique que son quatrième trimestre risque de ressentir les effets du ralentissement perceptible dans l'industrie automobile ainsi que ceux de la grève qui se poursuit dans certains ateliers de Boeing (BA.N: Cotation).

Le bénéfice imposable annuel du groupe devrait ressortir en baisse de 20% comparé à celui de 2007.

Afin de s'adapter à cette conjoncture, le groupe va fermer plusieurs usines, introduire le travail à temps partiel et réduire ses effectifs.

Dans un entretien accordé à Reuters, le directeur général Kevin Smith précise qu'il va supprimer tous les 1.400 postes de travail intérimaire, soit 5% à 6% du total de ses salariés.

"En l'espace de quelques mois, nous sommes passés d'une très bonne croissance à une situation inédite pour notre activité."

Pour le troisième trimestre, le groupe a indiqué que son bénéfice imposable avait chuté de quatre millions de livres. A taux de change constant, les ventes étant légèrement supérieures à celles de l'année dernière. /NDE

(Ben Deighton, version française Nicolas Delame)