Gestion - LCF Rothschild voit des opportunités d'acquisitions

mardi 27 janvier 2009 15h18
 

par Pascale Denis

PARIS, 27 janvier (Reuters) - La Compagnie Financière Edmond de Rothschild estime que la crise et les mouvements de restructuration qu'elle entraîne dans le domaine de la gestion d'actifs présentent des opportunités d'acquisitions, notamment en Europe.

"Il va y a voir des restructurations dans les petites et moyennes sociétés de gestion et dans les grandes, beaucoup veulent vendre leur gestion. Il y a peut-être des opportunités d'acquisition", a déclaré mardi Samuel Pinto, directeur général adjoint de la banque, au lendemain de l'annonce de la fusion des gestions de la Société générale (SOGN.PA: Cotation) et du Crédit agricole (CAGR.PA: Cotation).

"Nous regardons des dossiers, pas forcément en France. L'Italie nous intéresse, l'Espagne aussi", a-t-il précisé à Reuters.

Il a également dit l'intérêt de LCF Rothschild pour une montée en puissance des activités de banque privée du groupe, via de possibles acquisitions.

La banque privée présente l'avantage d'être moins cyclique que la gestion collective dans les flux de collecte qu'elle génère - provenant le plus souvent de cessions d'entreprises - même si sa rentabilité n'est pas épargnée par la crise, du fait du basculement des clients vers des produits sans risques, à faibles marges.

Le pôle de gestion privée de la banque a d'ailleurs engrangé une collecte nette positive de 800 millions d'euros en 2008, pour des encours - gérés ou conseillés, c'est à dire ouverts aux fonds tiers - qui ont reculé de 10% à près de 9,0 milliards d'euros en raison d'un effet de marché négatif.

MADOFF   Suite...