LEAD 1 Accor se veut prudent dans un contexte de ralentissement

jeudi 28 août 2008 07h56
 

PARIS, 28 août (Reuters) - Le quatrième groupe hôtelier mondial Accor (ACCP.PA: Cotation) table sur une croissance de 16% de son résultat courant avant impôts en 2008 dans un environnement moins porteur qui le conduit à adopter un plan d'économies de 75 millions d'euros.

La croissance de 16% du résultat annuel s'entend à données comparables et hors retour aux actionnaires et repose sur une hypothèse de hausse de 10% au deuxième semestre après une progression de 25% dans la première moitié de l'année, précise Accor dans un communiqué.

Les économies s'échelonneront sur la période 2009-2010 et porteront sur les frais de siège, les achats, les frais de marketing et les effectifs, principalement hors de France. Le groupe emploie 140.000 personnes à travers le monde.

Ce plan est une mesure de prudence "par anticipation d'une situation économique qui pourrait rester difficile" en 2009 même si "aucun élément tangible" n'est perceptible dès à présent, a déclaré jeudi le directeur financier, Jacques Stern, lors d'une conférence téléphonique.

Les résultats semestriels se sont avérés conformes aux attentes avec un résultat courant avant impôts de 393 millions (consensus Reuters de 398 millions) et un résultat brut d'exploitation de 1.088 millions (consensus Reuters de 1.087 millions).

La rentabilité s'est accrue, en termes de marge brute d'exploitation sur chiffre d'affaires, à 28,9% contre 27,3% un an plus tôt.Il s'agit de l'amélioration de la marge "la plus forte des dix dernières années", a fait valoir Jacques Stern.

(Nathalie Meistermann, édité par Jacques Poznanski)

(Service économique. Tél : 01 49 49 53 86 Reuters Messaging : nathalie.meistermann.reuters.com@reuters.net))