LEAD 2 Bouygues relève son objectif annuel de CA, embellie au T2

jeudi 27 août 2009 19h35
 

 * Objectif de CA 2009 revu en légère hausse
 * Résultat opérationnel -14% au T2, contre -55% au T1
 * C.A. +4% dans la construction sur le semestre
 * 300.000 nouveaux clients Bouygues Telecom au S1
 
 par Gilles Guillaume
 PARIS, 27 août (Reuters) - Le groupe Bouygues (BOUY.PA: Cotation) a
revu jeudi en légère hausse son objectif annuel de chiffre
d'affaires après un deuxième trimestre marqué par une baisse de
14% du résultat opérationnel, mais bien moins forte que la chute
de 55% enregistrée sur les trois premiers mois de l'année.
 "L'évolution des résultats du deuxième trimestre est plus
favorable que celle du premier", a simplement indiqué le groupe
de B-TP, de médias et de télécommunications dans son communiqué
de résultats.
 Le résultat net, part du groupe, a baissé de 19% à 388
millions d'euros sur les trois derniers mois, contre un recul de
29% au premier trimestre. En revanche, le chiffre d'affaires a
diminué de 3% au deuxième trimestre après une baisse de 2% sur
les trois premiers mois de l'année.
 Bouygues a relevé à 31,5 milliards d'euros sa prévision de
chiffre d'affaires 2009, alors qu'il l'avait abaissée de 31,7
milliards à 31,3 milliards en juin.
 Le nouvel objectif, qui reflète une révision en hausse de
200 millions d'euros de la prévision de chiffre d'affaires pour
la division construction, traduirait une contraction un peu
inférieure à 4% par rapport à l'an dernier du C.A. total du
groupe. 
 "Dans le contexte de crise actuelle, je dirais que les
résultats son plutôt bons", commente un analyste du secteur.
 Bouygues Construction, de loin la première contribution au
chiffre d'affaires du groupe, a vu son C.A. augmenter de 4% sur
l'ensemble du semestre. Les prises de commandes ont en revanche
reculé de 24% sur un an, mais Bouygues estime qu'à 11,9
milliards d'euros à la fin juin, contre 12,2 milliards trois
mois plus tôt, le carnet de commandes offre "une bonne
visibilité".
 
 10 MILLIONS DE CLIENTS BOUYGUES TELECOM
 Le principal contributeur au résultat opérationnel de
Bouygues est Bouygues Telecom, le troisième opérateur mobile
français. Ce dernier a vu son chiffre d'affaires progresser de
6% sur le semestre, mais le coût des opérations commerciales de
lancement et de développement ont pesé sur l'Ebitda (-7%).
 Sur les six premiers mois de l'année, l'opérateur a gagné
300.000 nouveaux clients mobiles, soit près de cinq fois plus
qu'au cours du premier semestre 2008 et un tiers de la
croissance nette du marché.
 Dans le fixe, le groupe affichait au 21 août un parc de
125.000 Bbox. En ce qui concerne Ideo, la première offre
"quadruple play" (internet, télévision, téléphone fixe et
mobile) à ce jour en France lancée le 25 mai dernier, Bouygues a
simplement qualifié son démarrage de "prometteur".
 Au total, le groupe a indiqué que l'opérateur avait franchi
durant l'été le cap des 10 millions de clients.
 TF1 (TFFP.PA: Cotation), dont Bouygues possède 43%, a déjà publié le
24 juillet ses propres semestriels marqués par une baisse de 23%
des recettes publicitaires et une chute de 78% du résultat
opérationnel (Plus de détails: [ID:nLO337043]).
 Bouygues est également propriétaire du constructeur de
routes Colas, qui a déjà annoncé mardi un chiffre d'affaires en
baisse de 9,2% au premier semestre sous l'effet des conditions
climatiques difficiles au premier trimestre, et un résultat net
en recul de 55,4%.
 La division, dont l'activité du début de l'année est
toujours marquée par une forte saisonnalité, a également
souffert du décalage des investissements des collectivités
locales en France dans l'attente des plans de relance, mais dit
s'attendre à ce que le plan américain de relance des activités
routières produise ses effets au second semestre.
 Bouygues Immobilier a vu de son côté son chiffre d'affaires
augmenter de 10% sur le semestre grâce aux réservations des
années passées.
 Avant la publication des semestriels, l'action Bouygues a
clôturé en baisse de 2,56% à 32,15 euros. Depuis le début de
l'année, le titre a repris 6,47% après avoir dévissé de 47% l'an
dernier.
 
 (Edité par Pascale Denis)