27 juillet 2009 / 09:25 / il y a 8 ans

LEAD 1 Edition - La Bourse apprécie les semestriels de Pearson

* Maintient ses prévisions 2009 en dépit de changes défavorables

* Le titre progresse de 9,5% en fin de matinée

(actualisé avec précisions)

LONDRES, 27 juillet (Reuters) - Le groupe britannique de presse et d'édition Pearson (PSON.L) est en nette hausse, lundi, en Bourse après avoir publié un point plus optimiste que prévu sur son activité.

Pearson, qui publie le Financial Times, a fait état d'un résultat en forte hausse et d'un chiffre d'affaires stable pour le premier semestre, l'amélioration dans la branche éducation étant contrebalancée par une baisse au FT Group et aux éditions Penguin.

"Au cours des six dernières années, Pearson a dégagé une croissance substantielle; cette année, il s'agit de prouver notre résistance et notre avantage en terme de concurrence", déclare la directrice générale du groupe, Marjorie Scardino, dans un communiqué. "Pour l'instant, nous réussissons le test".

Le groupe, qui réalise la majorité de ses ventes et de ses bénéfices au second semestre au moment de la nouvelle année scolaire et des vacances de Noël, a dégagé un chiffre d'affaires de 2,4 milliards de livres (2,7 milliards d'euros) sur les six premiers mois de l'année.

PEARSON RELÈVE LE DIVIDENDE INTÉRIMAIRE

Les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur 2,28 milliards.

Son résultat d'exploitation courant ajusté a progressé de 21% à 158 millions de livres et son bénéfice par action ajusté a bondi de 41% à 7,9 pence.

Le groupe a par ailleurs relevé son dividende intérimaire de 3,4% à 12,2 pence.

"Pearson a publié une série de résultats intérimaires très solides avec un bénéfice imposable ajusté de 111 millions de livres, bien supérieur à l'estimation de Numis de 55 millions et au consensus de 51 millions", commente le courtier Numis.

Le groupe a indiqué qu'il maintenait sa prévision de bénéfice par action ajusté d'au moins 57,7 pence pour 2009, ce qui, précise-t-il, revient dans les faits à l'augmenter de 3 pence compte tenu de l'appréciation de la livre par rapport au dollar.

Ses projections sont calculées sur l'hypothèse d'un maintien du taux de change actuel de 1,64 dollar pour une livre sterling au second semestre.

A 09h00 GMT, la valeur gagnait 9,5% à 664 pence alors que l'indice du secteur européen des médias .SXMP gagnait dans le même temps 1,0%.

Georgina Prodhan, version française Danielle Rouquié, Gwénaelle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below