SYNTHESE - Lourd tribut de RBS, Dresdner et Natixis à la crise

jeudi 26 février 2009 12h24
 

* Perte record de 24 milliards de livres pour RBS en 2008

* UBS nomme un nouveau directeur général

* Première perte depuis six ans pour Allianz plombé par Dredner

* Les négociations s'intensifient sur de nouveaux soutiens publics pour Citigroup et AIG aux Etats-Unis

FRANCFORT/NEW YORK, 26 février (Reuters) - Royal Bank of Scotland (RBS.L: Cotation) a annoncé jeudi une perte record de 24 milliards de livres alors que plusieurs autres banques européennes ont elles aussi payé à nouveau un lourd tribut à la crise financière.

Aux Etats-Unis, Citigroup (C.N: Cotation) serait proche d'un accord en vue d'une prise de participation à hauteur de 40% par les autorités américaines qui pourraient aussi prendre le contrôle de certains actifs de l'assureur AIG (AIG.N: Cotation).

RBS qui a accusé la plus importante perte jamais enregistrée par une entreprise britannique a parallèlement dévoilé un plan de restructuration qui la verra placer 325 milliards de livres d'actifs sous protection de l'Etat.

Ceci dans le cadre d'un plan d'assurance pour le secteur bancaire lancé par le gouvernement britnnique pouvant porter sur plus de 500 milliards de livres.   Suite...