26 août 2009 / 06:33 / il y a 8 ans

LEAD 2 WPP prévoit un meilleur S2 après un C.A. en recul de 8,3%

* Réduction des effectifs de près de 6%

* Dividende semestriel inchangé

* Pas d'augmentation de capital

* L'action baisse

LONDRES, 26 août (Reuters) - WPP Group (WPP.L) a publié mercredi un chiffre d'affaires organique du premier semestre correspondant aux projections les plus basses mais il anticipe un second semestre meilleur en raison de réductions d'effectifs et de comparatifs plus favorables.

L'action WPP, qui avait gagné 10% dans la semaine écoulée, perdait 4,2% en matinée, le marché réagissant à une baisse organique de 8,3% du chiffre d'affaires au premier semestre.

Au premier trimestre, le C.A., suivant cette mesure, avait diminué de 5,8%. Le consensus Reuters donnait une baisse de 7,8% pour le premier semestre.

Le directeur général Martin Sorrell a dit à Reuters que les affaires s'étaient améliorées en juillet, par rapport au recul de plus de 10% des ventes au deuxième trimestre.

Le secteur de la publicité a comme les autres souffert de la récession, les annonceurs rognant sur les dépenses publicitaires en attendant des jours meilleurs.

Le concurrent américain Omnicom (OMC.N) a publié une baisse de 8,8% du C.A. organique au premier semestre, tandis que Publicis (PUBP.PA) a fait état d'un recul de 8,6% au deuxième trimestre.

Le premier publicitaire mondial par le chiffre d'affaires a par ailleurs annoncé un Ebitda en baisse de 14,3% à 455,7 millions de livres ($745 millions), ainsi qu'un C.A. en hausse de 28% à $4,3 milliards, ce qui est conforme aux prévisions.

Le dividende semestriel est inchangé à 5,19 pence.

WPP pense améliorer sa profitabilité après avoir réduit ses effectifs de près de 6% dans l'année et à la faveur de comparatifs plus favorables.

Le directeur général Martin Sorrell a dit à Reuters qu'il faudrait attendre 2010 avant d'enregistrer une croissance positive du C.A. Il a ajouté que WPP était satisfait de l'évolution de sa dette et n'avait pas besoin d'augmenter son capital même si les agences de notation l'ont déclassé.

La marge d'exploitation avant licenciements et charges exceptionnelles, un autre solde clé pour le secteur de la publicité, a reculé à 10% (consensus Reuters: 10,3%). Sorrell a précisé que le publicitaire a établi des provisions pour un taux de licenciement similaire au second semestre.

WPP observe qu'on ne décèle guère d'amélioration du carnet de commandes ou des investissements même si les dirigeants d'entreprises ont une opinion plus favorable de la conjoncture mais il pense que les choses iront mieux au second semestre grâce à des comparatifs plus cléments.

Kate Holton, version française Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below