NRJ-Chute accélérée du CA radio au T1, nouvelles économies en 09

jeudi 26 mars 2009 16h57
 

par Cyril Altmeyer

PARIS, 26 mars (Reuters) - NRJ (SONO.PA: Cotation) a annoncé jeudi une poursuite de ses mesures d'économies en 2009 tandis que la chute de son chiffre d'affaires radio en France, qui assure les deux tiers de ses revenus, devrait s'accélérer au premier trimestre.

Le groupe de médias a publié mercredi une perte nette inattendue et renoncé à verser un dividende pour la première fois de son histoire, malgré une trésorerie nette de 85 millions d'euros, qui pourrait servir à des acquisitions "connexes ou annexes" à ses activités.

"La crise n'a pas seulement affecté le marché publicitaire, elle est également favorable à l'audience des radios généralistes, qui surfent sur l'anxiété ambiante", a déclaré lors d'une conférence de presse le PDG Jean-Paul Baudecroux, fondateur et premier actionnaire du groupe avec 72,8% du capital, qui a repris les commandes en juillet 2008 après le départ de Marc Pallain.

NRJ Group, qui possède les radios NRJ, Nostalgie, Chérie FM, Rire & Chansons et MFM, n'a pas fourni de prévisions pour l'ensemble d'année en raison du manque de visibilité.

L'action perd 2,30% vers 16h50, donnant au groupe une capitalisation d'environ 400 millions d'euros, après avoir ouvert en baisse de plus de 13%. Elle a cédé 11,4% depuis le début de l'année, après avoir reculé de 23,8% en 2008. Jean-Paul Baudecroux a dit que le groupe poursuivrait ses rachats d'actions, après avoir déjà racheté l'équivalent de 5% de son capital, ramenant le flottant à 18,3%, et il a précisé à Reuters qu'aucun projet de retrait de la cote, évoqué par certains analystes, n'était à l'ordre du jour.

"L'effet de base entre 2007 et 2008 était facile en radio et les audiences ne se sont pas redressées", a déclaré un analyste. "Quant à la télévision, ils vont se retrouver face aux groupes TF1 et M6 qui vont se montrer plus agressifs face à la baisse des audiences des chaînes historiques".

Selon Médiamétrie, NRJ 12 se classait en février troisième en terme d'audience (avec 1,4%) derrière TMC (TF1 (TFFP.PA: Cotation)/AB Group) et W9 (M6 (MMTP.PA: Cotation)).

Le résultat opérationnel courant (ROC) de NRJ a baissé de 47,0% à 18,4 millions d'euros en 2008. Il ressort en recul de 48,2%, en excluant l'opérateur télécoms NRJ Mobile, que le groupe a déconsolidé depuis le 1er mai 2008 après avoir ramené sa participation de 50% à 10% au profit de son partenaire CM-CIC.   Suite...