February 26, 2009 / 7:11 AM / 8 years ago

LEAD 3 PagesJaunes-Dividende 2008 stable, baisse de MBO en 2009

6 MINUTES DE LECTURE

* Résultats conformes aux attentes, maintien du dividende

* Baisse de la marge brute opérationnelle 2009

* Marché rassuré par le dividende, action en hausse de plus de 7%

par Nathalie Meistermann

PARIS, 26 février (Reuters) - Le groupe PagesJaunes PAJ.PA a annoncé jeudi des résultats globalement conformes aux attentes en 2008 assortis d'un maintien du dividende qui a rassuré le marché malgré les anticipations de baisse de marge en 2009 dans un marché publicitaire tendu.

En Bourse, l'action de l'éditeur d'annuaires papier considéré comme une valeur de rendement réagit favorablement à ces annonces en gagnant 7,26% à 6,65 euros vers 12h40.

La stabilité du dividende, conformément à l'objectif, "était attendu mais peut rassurer les investisseurs les plus prudents", fait valoir Oddo à "accumuler" sur la valeur avec un objectif de cours de 9 euros.

En 2009, PagesJaunes dit souhaiter maintenir "une politique de distribution de dividende élevée, révisable en cas de détérioration plus profonde de l'économie". Le groupe entend par là une distribution de 100% du résultat, a précisé son directeur général Michel Datchary lors de la conférence de présentation des comptes.

CM-CIC Securities (à l'achat, objectif de 9,3 euros) salue "l'absence de mauvaises surprises" dans cette publication et la "bonne nouvelle" que constitue "la poursuite d'une distribution généreuse mais pragmatique".

Une Page Se Tourne, Incertitudes Sur 2009

En 2009, l'éditeur d'annuaires anticipe une baisse de 2% à 9% de sa marge brute opérationnelle (MBO) qui sera comprise entre 500 et 540 millions d'euros en 2009.

"Nous attendons un marché publicitaire qui est donné par les instituts en baisse de 1% à 2% sur l'année et nous pensons que nous surperformerons le marché", a déclaré Michel Datchary, son directeur général, lors d'une conférence téléphonique.

"Nous sommes sur un marché local (...) dans des secteurs d'activités très différents les uns des autres, ce qui nous permet d'amortir la crise", a-t-il expliqué.

Au premier trimestre, le marché s'est "tendu" après une "fin d'année correcte", a-t-il observé.

Malgré cet environnement difficile, le groupe entend maintenir ses investissements notamment dans les nouveaux services internet pour pouvoir, en phase de reprise, "redécoller en même temps que le marché publicitaire", a dit Michel Datchary.

En 2008, le résultat net des activités poursuivies s'est établi à 243 millions d'euros (+10,7%).

Au niveau consolidé, le résultat net baisse toutefois de 34% à 177 millions compte tenu de la dépréciation de l'intégralité de la survaleur sur sa filiale espagnole QDQ pour 69 millions afin de tenir compte de la dégradation du marché publicitaire espagnol. Ce dernier a chuté de 10% en 2008 et est attendu en baisse de 5% en 2009.

Le consensus Reuters Estimates était d'un résultat net de 248 millions.

Marge De Manoeuvre Financiere

La marge brute opérationnelle ressort à 551,6 millions (+8,4%) contre un consensus de 532 millions sur un chiffre d'affaires de 1.192,8 millions (+3%) contre un consensus de 1.198 millions.

Le groupe respecte ses objectifs puisqu'il visait une croissance de son chiffre d'affaires de 3% à 4% et une progression de 8% de sa marge brute opérationnelle.

Le chiffre d'affaires des activités internet a progressé de 24,2% à 427,8 millions en 2008 pour représenter désormais 40% du chiffre d'affaires consolidé du groupe, comme annoncé, contre 33,2% en 2007. Internet a ainsi compensé une baisse de 5,4% des ventes dans les annuaires imprimés qui restent la référence pour les deux tiers des Français.

Au plan de l'assise financière, le groupe n'a "pas de difficultés particulières de cash" avec une dette remboursable en 2013, a fait valoir Michel Datchary. La dette nette progresse très légèrement à 1,88 milliard d'euros fin 2008 contre 1,86 milliard un an plus tôt mais son ratio dette nette sur MBO s'améliore à 3,43 contre 3,80.

Le groupe bénéficie d'une "marge de 30% par rapport à ses covenants bancaires" et d'une ligne de crédit de 400 millions non tirée à la fin 2008.

Parallèlement à ses résultats, le groupe annonce le rachat des 34% de M6 (MMTP.PA) dans le site PagesJaunes petites annonces.

La capitalisation du groupe - détenu à 55% par le fonds KKR [KKR.UL] et la banque d'investissement Goldman Sachs (GS.N) - avoisine 1,8 milliard, compte tenu d'une baisse de l'ordre de 5% depuis le début de l'année après un recul de 48% fin 2008.

Édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below