LEAD 1 GB-La FSA et les banques d'accord sur de nouvelles règles

lundi 26 octobre 2009 16h58
 

* De nouveaux principes applicables dès les résultats 2009

* Les autorités restent ouvertes aux commentaires

LONDRES, 26 octobre (Reuters) - Les banques britanniques, accusées, depuis la crise financière, d'être trop opaques et complexes, ont dit lundi qu'elles envisageaient de simplifier leurs rapports financiers et de faire en sorte que les investisseurs puissent mieux comparer leurs performances.

Un code de conduite annoncé lundi par l'association des banquiers britanniques (BBA) promet d'éviter les publications mécaniques (box-ticking disclosure) critiquées par les autorités de régulation, afin d'élaborer à la fois des rapports précis mais débarrassés d'informations inutiles.

Ce nouveau code vise également à accroître la cohérence dans l'ensemble du secteur bancaire, malgré les différences existantes en matière de "business model" et d'exposition financière.

"Les banques britanniques reconnaissent qu'il existe un niveau d'intérêt public qui s'étend à d'autres actionnaires en plus des investisseurs," indique la BBA dans un communiqué.

Parmi les banques ayant souscrit à ce code avant l'établissement des résultats financiers de la fin d'année 2009 figurent Barclays (BARC.L: Cotation), HSBC (HSBA.L: Cotation), Lloyds Banking Group (LLOY.L: Cotation), Nationwide, Standard Chartered (STAN.L: Cotation), Royal Bank of Scotland (RBS.L: Cotation) et Abbey, filiale de Santander (SAN.MC: Cotation).

L'autorité de tutelle du secteur financier britannique, la FSA, qui avait annoncé un peu plus tôt lundi que les principales banques britanniques avaient accepté d'appliquer de nouvelles règles en matière de publication financière afin de répondre aux interrogations posées par le déclenchement de la crise financière, soutient ce nouveau code de conduite.   Suite...