26 août 2009 / 05:44 / dans 8 ans

LEAD 3 Suez Env. - Le S1 dépasse les attentes, objectif abaissé

* Le S1 dépasse les attentes, le titre monte en Bourse

* Le groupe vise désormais “une performance opérationnelle globalement stable” en 2009

* Baisse des investissements et accélération des économies confirmées, pas d‘acquisitions en vue

(Actualisé avec conférence de présentation, commentaire d‘analyste et cours de Bourse)

Par Benjamin Mallet

PARIS, 26 août (Reuters) - Suez Environnement (SEVI.PA) a publié mercredi des résultats semestriels en repli en raison de ses activités dans les déchets et le numéro deux mondial des services à l‘environnement a révisé à la baisse ses objectifs pour l‘ensemble de 2009.

Ses résultats sont toutefois ressortis au-dessus des attentes et ont dopé son cours de Bourse.

Suez Environnement vise désormais pour l‘exercice en cours “une performance opérationnelle globalement stable” au niveau du chiffre d‘affaires et du résultat brut d‘exploitation (RBE) par rapport à 2008, à changes constants, “grâce à une forte dynamique commerciale” et à la poursuite de l‘accélération de son programme de réduction des coûts.

Auparavant, il visait “une croissance légèrement positive” de son chiffre d‘affaires et de son RBE en 2009 à taux de change constants et sur la base d‘une baisse de 2% du produit intérieur brut cette année dans les économies avancées.

“Nos performances opérationnelles sont en amélioration et nous anticipons que cette tendance se poursuive, avec un deuxième semestre 2009 meilleur que le premier”, a souligné Jean-Louis Chaussade, directeur général de Suez Environnement.

Interrogé sur d’éventuels projets de croissance externe, il a déclaré lors d‘une conférence : “Nous n‘envisageons pas à ce stade de faire des acquisitions, en tout cas en 2009 (...). Nous ne voulons pas faire d‘acquisitions tant que nous n‘avons pas compris comment va se terminer la crise.”

Il a ajouté qu‘il existait “une différence de valeur entre la perception des acheteurs et la perception des vendeurs”, notamment dans les déchets, précisant qu‘il y aurait certainement “des opportunités” une fois la crise terminée.

“On va essayer d’être plus fort là où on est déjà forts et dans les métiers où nous sommes déjà. Comme nous avons 80% de notre activité en Europe et que nous sommes forts dans le domaine de l‘eau en Angleterre ou en Australie, vous voyez où sont nos priorités d‘investissements. Ce n‘est pas une priorité aujourd‘hui d‘acquérir une activité dans les déchets aux Etats-Unis.”

PAS D‘INDICATIONS SUR LE DIVIDENDE

Le groupe a en outre confirmé qu‘il tablait sur une baisse d‘environ 25% de ses investissements nets en 2009 par rapport à 2008 hors acquisitions stratégiques (soit 1,3 milliard d‘euros prévus) et sur un cash flow libre en croissance (594 millions en 2008).

Il a également indiqué que ses priorités pour le second semestre restaient la génération de cash flow libre et la préservation de sa rentabilité, le groupe souhaitant également poursuivre “ses efforts pour améliorer sa performance opérationnelle” et maintenir son ratio dette nette sur RBE à un niveau de l‘ordre de 3 fois

Suez Environnement a rappelé que son programme de performance devait lui permettre de réaliser 180 millions d‘euros d’économies au niveau de son RBE en 2010 (par rapport au RBE 2007). Ce programme a généré 49 millions d’économies au 1er semestre, pour un total de 104 millions depuis le début 2008 et de 120 millions attendus à la fin 2009.

Jean-Louis Chaussade a cependant précisé que le groupe atteindrait ses objectifs de réduction de coûts “plus vite” que ce qu‘il a indiqué, ajoutant que de nouveaux chiffres seraient communiqués à l‘occasion de la présentation des résultats 2009.

Le directeur général de Suez Environnement a en outre déclaré qu‘il ne souhaitait pas se prononcer sur la politique de dividende au titre de 2009 avant de savoir comment se déroulerait la fin de l‘année, alors que le groupe avait indiqué à l‘occasion de son introduction en Bourse, en juillet 2008, qu‘il visait une croissance annuelle de son dividende au moins égale à 10% pour 2009 et 2010.

“RESULTATS DE BONNE FACTURE”

Vers 10h45, le titre gagnait 7,36% à 13,995 euros pendant que le CAC 40 perdait 0,11%. Les analystes de CM-CIC ont évoqué dans une note des “résultats de bonne facture”. “La revue à la baisse des objectifs était attendue, la seule inquiétude pourrait porter sur le niveau de dette”, ont-ils ajouté.

Suez Environnement a enregistré au 1er semestre un résultat net part du groupe de 175 millions d‘euros (-12,8%), un résultat opérationel courant de 393 millions (-22,6%), un RBE de 951 millions (-4,2% à change constant) et un CA de 5.872 millions (-1,2% à change constant).

Selon le consensus Reuters, les analystes attendaient un résultat net part du groupe de 144 millions d‘euros, un RBE de 934 millions et un chiffre d‘affaires de 5.886 millions.

Suez Environnement, qui a confirmé son intention de vendre ses 2,5% dans Gas Natural (GAS.MC) ([ID:WEA7925] et [ID:nLQ674031]), affiche une dette financière nette de 6.507 millions d‘euros au 30 juin, soit un ratio dette financière/Ebitda de 3,18 fois.

Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below