25 février 2009 / 07:17 / dans 9 ans

LEAD 2 CNP - La chute des marchés a pesé sur les résultats 2008

(Actualisé avec cours, réaction analystes)

PARIS, 25 février (Reuters) - CNP Assurances (CNPP.PA) a annoncé mercredi une baisse de 40% de son résultat net en raison de la chute des marchés financiers qui a largement écorné la valeur de son portefeuille d‘actifs.

Le leader français de l‘assurance de personnes a dégagé un bénéfice net de 731 millions contre 1.222 million un an plus tôt, après un impact négatif total de 681 millions des marchés financiers.

Le résultat net courant a reculé de 3,2% à 1.140 millions d‘euros. Hors effet des marchés, il progresse toutefois de 13% (après retraitement) à 1.411 millions d‘euros.

Les frais de gestion de la CNP ont augmenté de 2,3% à 752 millions d‘euros l‘an dernier, sur la base d‘un produit net d‘assurance de 3.121 millions d‘euros (+21,3%).

CNP, qui annonce le maintien de son dividende à 2,85 euros par action, présente un ratio de solvabilité de 115%.

Vers 10h45, le titre CNP progressait de 2,4% à 50,00 euros, sous-performant légèrement l‘indice sectoriel européen .SXIP (+3%) qui se reprend après avoir perdu 30% depuis le début de l‘année. Le titre CNP a perdu 4% depuis le début de l‘année, après une chute de 42,5% en 2008, ramenant sa capitalisation boursière à un peu plus de sept milliards d‘euros.

Selon des analystes, les résultats de CNP ne recèlent guère de surprise, en dehors du montant du dividende, jugé supérieur aux attentes.

“Les chiffres du compte de résultats sont en ligne avec le consensus et le dividende supérieur au consensus”, résume l‘un d‘eux.

Au 31 décembre 2008, la valeur intrinsèque (market consistent embedded value, MCEV) du groupe s’élevait à 70,3 euros par action (avant dividende), en baisse de 14% par rapport à la MCEV après distribution de dividendes en 2007 de 81,3 euros.

L‘actif net réévalué avant distribution de dividendes au titre de 2008 est de 54,3 euros par action, en baisse de 3% par rapport à 2007.

Le groupe CNP est contrôlé à 75% par la Caisse des Dépôts (CDC), La Poste et les Caisses d’épargne.

Jean-Michel Bélot, édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below