Ghosn prédit au secteur une crise longue et des consolidations

dimanche 25 janvier 2009 14h00
 

RYAD, 25 janvier (Reuters) - Le secteur automobile est engagé dans une crise qui s'annonce longue et qui pourrait faire chuter les ventes mondiales à environ 55 millions de véhicules cette année, contre 63 millions l'an dernier, a déclaré dimanche Carlos Ghosn, président de Nissan (7201.T: Cotation) et Renault (RENA.PA: Cotation).

"En 2007, il y a avait eu 69 millions de voitures vendues; en 2008, il y en a eu 63 millions. En 2009 (...) on pourrait tomber à 55 millions de voitures. La tendance des dernières semaines va vers 55 millions", a-t-il dit lors d'une conférence économique en Arabie saoudite.

Il n'a pas exclu qu'il faille attendre au moins 2016 de voir les ventes mondiales retrouver leur niveau de 2007.

"Il se pourrait qu'il faille attendre plus de sept ans pour revenir à ce niveau (de 2007)", a-t-il dit.

"S'il ne s'agissait que d'une récession, il s'agirait d'un problème mineur car nous sommes une industrie cyclique", a-t-il expliqué, ajoutant que l'asséchement du crédit et la volatilité des changes avait amplifié l'impact de la récession.

"Les deux tiers des voitures vendues dans le monde sont financées par le crédit (...) Nous sommes la première victime de la crise financière mondiale", a-t-il ajouté.

"Il ne fait absolument aucun doute que nous allons assister à une consolidation", a-t-il estimé.

(Souhail Karam, version française Marc Angrand)