LEAD 2 ABN Amro - Perte trimestrielle de E886 mlns après impôts

lundi 25 mai 2009 11h03
 

* Les unités néerlandaises bénéficiaires

* La banque s'estime bien capitalisée

* Scission de la banque toujours programmée pour cette année

AMSTERDAM, 25 mai (Reuters) - ABN Amro, dans le giron de l'Etat néerlandais depuis octobre 2008, a fait état lundi d'une perte après impôts de 886 millions d'euros sur le premier trimestre 2009, l'essentiel de ces pertes étant imputables à des unités en passe d'être transférées à Royal Bank of Scotland (RBS.L: Cotation).

Un consortium incluant RBS, Fortis FOR.BR et le groupe bancaire espagnol Santander (SAN.MC: Cotation) avait racheté ABN Amro en 2007 pour 70 milliards d'euros, peu de temps avant l'éclatement de la crise du crédit qui a mis à genoux bon nombre de banques américaines et européennes.

L'Etat néerlandais a repris en octobre dernier, pour 16,8 milliards d'euros, la partie néerlandaise de Fortis, en passe d'être démantelé puisque l'essentiel de la partie belge du bancassureur a été racheté par BNP Paribas (BNPP.PA: Cotation), rachetant au passage les actifs ABN Amro du groupe.

La complexité de ces transactions est telle que le processus visant à séparer les actifs ABN Amro rachetés par La Haye de ceux rachetés par RBS est encore en cours.

ABN Amro a assuré que cette scission devrait être finalisée d'ici la fin de 2009.   Suite...