CONSENSUS Vivendi-Ebita attendu en hausse, net ajusté en baisse

mercredi 25 février 2009 17h21
 

 PARIS, 25 février (Reuters) - VIVENDI (VIV.PA: Cotation). Résultat annuels 2008, en
millions d'euros). 
 Date et heure de publication : lundi 2 mars à 7h00
 Réunion presse et analystes à 11h30
 
 (Nombre d'analystes interrogés : 10)
                 NET AJUSTE      EBITA         CA
 Moyenne            2.703           4.922       25.519
 Médiane            2.693           4.921,5     25.530
 Maximum            2.849           4.990       25.823
 Minimum            2.555           4.849       25.181
 -------------------------------------------------------------
2007 publié         2.832           4.721       21.657
Variation (moyenne) -4,5%           +4,2%       +17,8%
 
               SFR            UNIVERSAL MUSIC           CANAL+
         EBITA     CA         EBITA     CA         EBITA     CA
 Moyenne    2.548     11.558     671       4.772      547       4.576
 Médiane    2.542     11.585     681       4.753,5    545       4.569,5
 Maximum    2.624     11.769     710       4.909      583       4.656
 Minimum    2.492     11.253     618       4.679      523       4.524
 ----------------------------------------------------------------------
2007 publié 2.517      9.108     624       4.870      400       4.363
Variation   +1,2%      +28,2%    +7,6%     -2,0%      +36,8%    +4,9%
 
 ACTIVITÉ : Premier groupe européen des médias et du divertissement. Il
regroupe 56% de SFR, deuxième opérateur télécoms français, dont Vodafone (VOD.L: Cotation)
détient le solde, 53% de Maroc Telecom (IAM.PA: Cotation)(IAM.CS: Cotation), 65% de Canal+ France,
Universal Music Group (UMG, première maison de disque mondiale) et 52%
d'Activision Blizzard (ATVI.O: Cotation), ensemble issu de la fusion l'été dernier entre
Vivendi Games et l'américain Activision. Vivendi possède également 20% de NBC
Universal, contrôlé par General Electric (GE.N: Cotation) avec 80% du capital.
 
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ : Lors de la publication de ses résultats
sur neuf mois le 13 novembre, Vivendi avait confirmé prévoir pour 2008 une
croissance de son résultat net ajusté comparable à celle de 8,3% en 2007, à
périmètre équivalent. Il a réaffirmé son intention d'en reverser
en 2009 au moins la moitié aux actionnaires.Les analystes s'attendent à un
dividende d'environ 1,40 euro contre 1,30 euro pour 2007.
 Le groupe a également dit viser un chiffre d'affaires d'environ 30 milliards
d'euros en 2009 et un résultat net ajusté compris entre 3,5 et 4 milliards
d'euros en 2011.
 Vivendi s'attend également à une dette nette légèrement supérieure à huit
milliards d'euros fin 2008 et un peu plus de six milliards fin 2009 contre 9,4
milliards fin septembre.
 
 NOTE : Maroc Telecom a publié lundi un chiffre d'affaires en progression de
7,2% et un résultat opérationnel en hausse de 13,5% - contre des rythmes
respectifs de 8% et 11% attendus et dit prévoir une croissance du CA consolidé
supérieur à 3% et une marge opérationnelle maintenue à 47% en 2009.
 Activision Blizzard a publié le 11 février un chiffre d'affaires de 2,1
milliards d'euros et un Ebita de 34 millions (exprimés en normes IFRS). Pour
l'ensemble de 2009, le groupe a dit prévoir un chiffre d'affaires de 4,7
milliards de dollars en données non GAAP contre cinq milliards en 2008.
 Vivendi avait confirmé en novembre une croissance de 3 à 4% du chiffre
d'affaires de Canal+ Groupe et un Ebita de 600 millions d'euros avant coûts
d'environ 80 millions d'euros liés à la migration technique des abonnés de TPS.
 Vivendi attend également une "légère croissance" du CA et de l'Ebitda de
l'activité de téléphonie mobile de SFR et du CA et de l'Ebita d'UMG () à taux de
change constant.
 
 CE QUE LE MARCHE ATTEND:
 1 - L'impact de l'intégration de Neuf Cegetel et d'Activision Blizzard sur
la croissance du résultat net en 2008 et les perspectives pour 2009, en
particulier pour Canal+ et SFR.
 2 - Le montant de la dépréciation de la participation dans NBC Universal,
que le groupe devrait comptabiliser dans ses résultats 2008.
 3 - Les intentions du groupe concernant Digital+, plate-forme de télévision
payante mise en vente par le groupe de médias espagnol Prisa (PRS.MC: Cotation).
 (Cyril Altmeyer, avec la contribution de Dominique Vidalon, édité par
Jean-Michel Bélot)